Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économie

Retour

24 avril 2018

Le nouveau Groupement forestier s’installe à Saint-Gabriel

DÉCISION. Le Groupement forestier Métis-Neigette installe son quartier général à Saint-Gabriel.

C’est le choix confirmé à l’Avantage par le président du conseil d’administration, Pierre Sirois, après une période de transition de près de trois mois, où administrateurs et employés des sociétés d’exploitation des ressources de la Métis et de la Neigette (SERM et SERN) ont pris les bouchées double pour concrétiser leur regroupement. Celle-ci a été acceptée par leurs 900 et 700 membres, respectivement, fin mai dernier, mais la fusion est en vigueur depuis février. Les deux organismes mis en commun organisent, planifient et réalisent des travaux forestiers en forêts privées et publiques; assurent des débouchés à leurs membres et exploitent deux scieries (Saint-Fabien et La Rédemption) et une érablière (Saint-Marcellin).

À Saint-Gabriel, on a regroupé nos activités opérationnelles, parce qu’on se retrouve au centre du territoire, pour des interventions efficaces en forêt publique. -Pierre Sirois, président

« Nous combinons des forces qui se complètent à merveille en termes d’efficacité pour nos interventions en forêt, dans un contexte où la main d’œuvre est rare. Nous sommes passés d’un conseil d’administration transitoire à un conseil d’administration « permanent », celui de la nouvelle entité, avant de prendre la décision en ce qui a trait au siège social. Nous sommes dix administrateurs. Cette décision est effective depuis quelques semaines. Pour le moment, on a décidé que le siège social serait à Saint-Gabriel, dans les locaux actuels de la Société d’exploitation des ressources de la Mitis », précise M. Sirois.

Bureau satellite

« À Trinité-des-Monts (ancien siège social de la Société d’exploitation des ressources de la Neigette), nous garderons probablement un bureau satellite, avec des activités réduites. Mais à moyen terme ce n’est pas notre objectif d’opérer un point de service à Trinité-des-Monts : c’est à l’extrémité Ouest de notre territoire. On privilégierait plutôt un point d’affaires dans la ville de Rimouski ou aux alentours, pour y avoir un lieu d’affaires, un lieu administratif dans la MRC Rimouski-Neigette. À Saint-Gabriel, on a regroupé nos activités opérationnelles, parce qu’on se retrouve au centre du territoire, pour des interventions efficaces en forêt publique. De plus, ça nous situe aussi bien pour répondre aux besoins des propriétaires, car nos techniciens forestiers se rendent sur leur terrain », poursuit Pierre Sirois.

Vingt-cinq personnes travaillent au siège social. Le directeur général de la SERM, Joël Guimond, devient directeur adjoint, alors que Bernard Ouellet, de la SERN, assume la direction générale du nouveau regroupement.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média