Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

24 mai 2018

Une journée « Échanges forestiers » destinée aux intervenants scolaires

©Photo gracieuseté

L’Association forestière bas-laurentienne (AFBL), en collaboration avec le Cégep de Rimouski, tenaient ce jeudi la première présentation de la Journée « Échanges forestiers », un perfectionnement destiné aux intervenants du milieu scolaire, qui avait lieu sur le territoire de la Forêt d’enseignement et de recherche (FER) de Macpès du Cégep de Rimouski.

Le but de cette journée consistait à mieux outiller les participants qui doivent répondre aux interrogations des jeunes face aux emplois liés au secteur de la forêt et du bois. Au total, la journée a permis de réunir 17 conseillers en orientation et intervenants scolaires provenant de toute la région du Bas-Saint-Laurent.

En avant-midi, les participants ont reçu une présentation générale de la foresterie au Bas-Saint-Laurent et de quelques outils de travail utiles pour guider les élèves dans leur choix de carrière. Ils ont ensuite effectué une tournée des kiosques où ils ont rencontré plus d’une dizaine de représentants d’institutions d’enseignement et d’organismes liés au domaine de la forêt et du bois.

En après-midi, les participants ont pris part à une visite de travaux en forêt où les différentes stations, représentant divers stades de croissance d’une forêt, étaient commentées par des spécialistes forestiers. Parmi les sujets traités : notions de planification, harmonisation de l’utilisation du territoire, travaux d’aménagement, récolte forestière, transformation du bois, aspect écologique du bois, etc.

 « Il est essentiel de continuer à encourager les jeunes à choisir les métiers de la forêt et du bois et à promouvoir l’utilisation du bois comme matériau écologique. Au final, le souhait de l’Association forestière bas-laurentienne est que tous les participants servent ensuite de levier pour valoriser ce milieu de travail stimulant auprès des jeunes! », indique Pierre Cornellier, coordonnateur de l’Association forestière bas-laurentienne

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média