Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

29 mai 2018

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

350 jeunes filles participent à la première célébration régionale Fillactive

Fillactive

©Alexandre D'Astous - L'Avantage Rimouski

350 jeunes filles de 10 écoles secondaires de l’Est-du-Québec participent à la première célébration régionale Fillactive, ce mardi au parc Beauséjour de Rimouski.

Elles courent 5 au 10 km à leur rythme pour cet événement visant la promotion de l’activité physique. « Ce n’est pas une course. Nous initions des partenariats avec les milieux scolaires et communautaires afin de générer une offre d’activités physique durable pour les jeunes filles. Nous sommes présents au Québec et en Ontario depuis 11 ans. Nous sommes très fiers de tenir une première activité au Bas-Saint-Laurent. Ceci est le point culminant d’un programme d’entraînement suivi par les filles à leur école. À partir du secondaire, les filles sont moins actives. Il faut changer ça», indique le directeur des opérations pour le Québec du programme, Steeve Auger.

©Photo TC Media - Alexandre D'Astous

Les filles se sont bien réchauffées au son de la musique avant la course.

L'école secondaire Langevin de Rimouski figure parmi les écoles ayant saisi l'opportunité que propose Fillactive pour inciter les adolescentes à faire davantage de sports. « Les filles se motivent et s'encouragent. Elles développent de nouvelles amitiés et découvrent les bienfaits de faire du sport entre amies. L'objectif : avoir du plaisir tout en bougeant », précise la responsable scolaire et enseignante, Kate Chouinard.

« Nous nous réjouissons de constater que de nouvelles écoles manifestent déjà l’intérêt de s’ajouter aux troupes dès la rentrée scolaire de l’automne prochain. Fillactive répond aux préoccupations des partenaires COSMOSS de renverser la tendance de l’abandon du sport chez les adolescentes, d’inciter les filles à prendre soin d’elles et de leur santé. L’approche Fillactive nous permet de contribuer au développement et à l’épanouissement de ces femmes en devenir », souligne Lucille Porlier, membre du comité régional de coordination COSMOSS et directrice générale de l’URLS Bas-Saint-Laurent.

Cette année, les écoles participantes sont le Mistral de Mont-Joli, École Langevin, École Saint-Jean, École Paul-Hubert de Rimouski, École secondaire de La Vallée-des-Lacs à Squatec, École secondaire de Dégelis, École secondaire du Transcontinental à Pohénégamook, École secondaire de Trois-Pistoles, École secondaire de Rivière-du-Loup, Collège Notre-Dame-de-Rivière-du-Loup et école secondaire Le Bois-Vivant de New Richmond. Des représentants des écoles de Matane et d’Amqui étaient sur place pour observer et possiblement se joindre au programme l’an prochain.

Une sédentarité préoccupante chez les adolescentes

Les statistiques entourant la pratique de l’activité physique chez les jeunes filles sont alarmantes. Neuf filles sur dix, de 12 à 17 ans, n’atteignent pas le niveau d’activité physique recommandé par jour pour être en santé. Le manque de modèles féminins, le corps qui change et la peur d’être jugée sont des facteurs qui contribuent à cette réalité. Fillactive démontre que la présence d’amies, d’encouragements, de modèles féminins et de plaisir sont des leviers qui incitent les adolescentes à bouger au quotidien.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média