Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

31 mai 2018

Un artiste rimouskois recherche de vieux bibelots pour construire la cathédrale de demain

©Photo gracieuseté

Le dossier de la cathédrale de Rimouski, qui en intéresse plus d’un, suscite l’inspiration des artistes de la région, puisque le rimouskois Guillaume Dufour Morin se lance dans un projet original, une campagne de dons pour la cathédrale de demain.

Pour élaborer son projet, l’artiste récoltera jusqu’au 16 juin et dans tout le Bas-Saint-Laurent les bibelots en tous genres qui s’entassent et prennent la poussière chez tout un chacun, des vieilles figurines de crèche aux « joyaux de laideur cachés dans une boite dans le fond d’une garde-robe ».

Cette campagne de dons est l’étape la plus importante d’un projet qui vise à élaborer la maquette d’un tout nouveau temple tout en donnant une deuxième vie à de vieux bibelots kitsch : « C’est un processus d'ensemble, il y a la réalisation d'une sculpture, mais aussi la rencontre avec le public, le dispositif participatif en exposition, la performance lors du vernissage. »

Avec cette maquette, son idée est de montrer ce qu’il reste de l'histoire et du spirituel dans la culture matérielle d'aujourd'hui, qu'elle soit image ou objet de consommation de masse, en tirant ce matériau du réel. « Le résultat, la maquette en bibelots, en plus d'être assez surréaliste, devrait suggérer quelque chose de bien exagéré comme vision du futur. Cette œuvre réfléchit le devenir de la cathédrale de Rimouski dans la perspective que modifiée ou disparue, elle deviendrait quelque chose d'anonyme et de niais, à l'égal des bibelots, sans égard à la portée historique et communautaire qui fait toute la valeur du bâtiment actuel. »

L'ensemble du projet est réfléchi, conçu et présenté pour l'exposition collective et itinérante Les Flâneurs sur la route du regroupement VOIR À L'EST, pour une deuxième année. Le commissaire de l'exposition des Flâneurs est André Du Bois.

Réinterpréter le patrimoine

M. Dufour Morin explique que l’idée de ce projet entre dans le cadre de sa démarche artistique en art actuel : « Je traite de la réinterprétation du patrimoine de manière satirique depuis trois ans dans ma production. Ce projet est apparu possible, surgit bien évidemment de l'actualité reliée à la cathédrale »

Il ajoute toutefois que ce qu’il suggère est beaucoup plus ouvert, moins fataliste : « À mon humble avis, j'ai plutôt espoir que la cathédrale survive à travers une modification. Les vieux bibelots kitsch, qui sont aussi un rappel du statuaire religieux et du statuaire dans l'espace public, sont plutôt là pour interroger, pour inquiéter notre rapport à la mémoire, pas seulement en ce qui concerne le dossier de la Cathédrale. »

M. Dufour Morin se déplacera dans la région du Bas-Saint-Laurent à la recherche de bibelots anciens et procèdera à ce titre à du porte-à-porte de façon ciblée dans certaines localités, comme Amqui, Rivière-du-Loup, Trois-Pistoles, Kamouraska.

Pour faire un don, il est possible de contacter Guillaume Dufour Morin par Facebook en message privé. L’artiste se fera un plaisir de récolter les bibelots en personne. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média