Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

20 juillet 2018

Ambiance au beau fixe pour le spectacle de Roger Hodgson à Rimouski

©Photo L'Avantage - Alexandre D'Astous

C’est sous une parfaite température estivale et avec une ambiance au beau fixe que la deuxième soirée des Grandes Fêtes Telus s’est déroulée tranquillement ce vendredi, avec le clou de la soirée, la voix légendaire de Roger Hodgson, du groupe Supertramp.

L’ancien chanteur, interprète, compositeur, guitariste, claviériste du groupe britannique Supertramp, une sommité du rock progressif des années 1970-1980, a d’entrée de jeu, affirmé qu’il était heureux de venir chanter à Rimouski et qu’il pensait y rester jusque demain, suscitant l'engouement de la foule.

Le chanteur, arrivé sur scène avec sa tasse de thé, devinera-t-on, a livré une performance tout en sincérité et générosité, s’exprimant très bien en Français tout au long du spectacle. « Si vous la connaissez, chantez avec moi », s’est-il exclamé avant de se lancer dans un méga succès de Supertramp, « Breakfast in America », ou…in Rimouski, comme il l’a souligné amicalement en début de spectacle.

Le guitariste claviériste a d’ailleurs enchaîné les succès, tels que « Logical Song », « Dreamer » ou « School », « It’s Rainig Again » et « Give a Little Bit » en rappel devant un public plus que conquis.

Roxane Bruneau et La Chicane ouvrent le bal

©Photo L'Avantage - Alexandre D'Astous

Dany Bédard, Boom Desjardins, Éric Maheu, de La Chicane

Roxane Bruneau a d’abord mis la table pour le groupe québécois La Chicane, devant quelques milliers de festivaliers, sous un soleil agréable. Tout feu tout flamme, la Québécoise, originaire de la Rive-Sud de Montréal, a enchaîné titres percutants avec conviction de ses paroles quelque peu anticonformistes, en faisant rire l’auditoire avec quelques pieds de nez et traits d’humour bien placés. On pouvait voir le public scander ses refrains les plus connus en avant de la scène, comme ses succès radio « J’pas stressée » ou « Des P’tits bouts de toi ».

La Chicane, une valeur sûre, a ensuite investi la scène du parc Beauséjour, avec des titres populaires tels que « La dernière chicane », « Viens donc m’voir », « Jusqu’à dimanche », « Calvaire », et même quelques morceaux country, « Ma taverne », « J’ai trop bu », dans un spectacle ponctué d’histoires et de tranches de vie des leaders du groupe, Dany Bédard, Boom Desjardins et Éric Maheu.

Dany Bédard a interprété ses chansons comme « Histoire du bon vieux temps » ou « Faire la paix avec l’amour » et Boom Desjardins a fait de même, avec « Dieu ». La Chicane a repris les classiques de Vilain Pingouin « Le train », ou « Donne-moi ma chance » des B.B., « Entre l’ombre et la lumière » de Marie Carmen.

En rappel, « Juste pour voir le monde » et « Tu me manques » se sont enchaînés, à la plus grande joie des festivaliers, qui arrivaient en famille pour prendre du bon temps, avant le show principal de la soirée à 21 h 30.

©Photo L'Avantage - Alexandre D'Astous

Roxane Bruneau, en début de soirée

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média