Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

28 août 2018

Frédéryck Janvier se forge une place chez l’Océanic

Frédéryck Janvier 01

©FolioPhoto - L'Avantage Rimouski

Si vous cherchez le 'petit joueur' sur la glace, regardez où se passe l'action.

Pas gêné pour un sou, nullement intimidé par son gabarit de 5’05’’ et 148 livres, encore moins par ses 15 ans – il en aura 16 le 08 septembre prochain, le choix de 9e ronde (159e) de l’Océanic au dernier repêchage de la LHJMQ, Frédéryck Janvier, s’est creusé une place dans l’alignement de l’équipe.

Celui qui était perçu il y a une semaine comme possiblement « l’histoire du camp » n’a pas donné de chance au personnel hockey lorsqu’est venu le temps de faire connaître sa liste de 25 joueurs pour débuter la saison.

Rappelons son histoire. Évoluant chez les U18 dans la LHPS au Collège Marie-de-L’Incarnation, Janvier s’est présenté au camp de l’Océanic pour se préparer aux camps des collègues américains. Après 48 heures, histoire de protéger son éligibilité à ces camps, il quitte l’Océanic, mais le doute s’installe dans les 4 heures de route vers la maison (Trois-Rivières).

Ce  trajet le conduit vers l’insomnie et après deux jours de réflexion et des échanges avec ses parents, il appelle Serge Beausoleil pour lui dire que c’est non aux collèges américains et oui à l’Océanic. Il est donc bienvenue à revenir – c’est lui qui avait quitté – et le voilà au pointage mardi (à Québec) et mercredi (à Rimouski), et face à la presse locale pour une première fois.

Son gabarit ne déjoue pas Serge Beausoleil. « Il vend ça cher la livre » disait-il, devant le comportement de son diminutif joueur de centre. « Mon gabarit ne changera jamais mon jeu. J’ai toujours été un joueur physique et je vais toujours continuer à jouer de cette façon, blessé ou non et je vais continuer à marquer des buts. »

C’est la qualité de l’organisation qui l’a amené à opter pour l’Océanic au lieu des USA.  « C’est certain que les États-Unis, c’était quelque chose de gros pour les études, mais j’ai rencontré les coachs, le staff, les joueurs et j’estimais finalement que ma place était plus avec ce groupe. » Et Janvier est persuadé qu’il a une place dans l’équipe. « Ma place est ici ! » Il est revenu à Rimouski sans promesse ou engagement de l’équipe à son endroit. « Je suis prêt ! »

Conscient dès le départ à Rimouski que les adversaires sont plus haut, plus lourds, le jeu nettement plus rapide, il savait que sa première mission sera sous le terme de l’adaptation, tout en comprenant que c’est son style qui a attiré l’attention des dépisteurs.

Il a d’ailleurs eu des discussions avec 13 des 18 clubs de la LHJMQ avant le repêchage. Ayant toujours évolué dans des calibres plus haut, il se sentait très à l’aise de regarder une place dans la LHJMQ, même s’il était un peu déçu d’être repêché en 9e ronde. « J’ai connu une excellente saison et je savais que je serais repêché, mais j’espérais l’être plus tôt que 9e ronde. Dans le moment, j’ai fait mes preuves à l’effet que la 9e ronde ne représente pas mon identité. »

Janvier a rapidement découvert qu’il se joignait à un groupe proche, uni, où chacun se sent concerné par les actions des autres dans l’équipe. « C’est une famille. Tu reviens au banc et tu y reçois une petite tape dans le dos, et en cas de blessure, les encouragements sont là. »

Et s’il admet avoir des choses à prouver avec sa stature, « tu peux avoir aussi des choses à prouver à 6’03’’. Je ne travaille donc pas en fonction de ma grosseur ni de ma grandeur. Je chausse les patins et saute sur la glace dans l’intention de montrer ce dont je suis capable. »

Frédéryck Janvier se sent bien à Rimouski. « J’aime bien les coachs, on s’amuse dans le vestiaire et j’ai un bon feeling quand je saute sur la patinoire. On dirait que j’ai aussi les partisans qui réagissent quand il se passe quelque chose. Et j’ai hâte que la saison commence » de conclure un jeune qui n’a jamais joué devant 3 000 personnes. Il a bien hâte de le faire !

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média