Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

10 Octobre 2018

Réal-Jean Couture - rjcouture2018@gmail.com

Chicoutimi surprend l’Océanic 5-4

Chicoutimi surprend l’Océanic 5-4

©L'Océanic

Les gars ont travaillé fort, mais ont trop commis d'erreurs mentales, ce qui explique la défaite.

Les Saguenéens de Chicoutimi ont remporté la bataille des unités spéciales au Colisée Financière Sun Life, l’emportant 5-4 sur l’Océanic de Rimouski devant 2 672 personnes. Si les deux équipes sont 3 en 6 en avantage numérique, les Saguenéens ont en plus un but en désavantage numérique, en plus d’un but à forces égales.

C’était 3-2 Saguenéens en début de 3e période quand chacune des deux équipes y est allée de deux buts, soit un chacune en avantage numérique et un chacune à forces égales. Rimouski a d’abord créé l’égalité 3-3 en jeu de puissance avec le 4e de Carson MacKinnon, mais 36 secondes plus tard, Gabriel Villeneuve faisait 4-3 à forces égales.

Carson MacKinnon a fait 4-4 aussi à forces égales, mais Jesse Sutton marque son 2e de la soirée à 18:37 en avantage numérique pour fermer les livres. Un match endiablé où les chances de marquer se sont manifestées, mais trop d’entre elles ont été manquées. Même en retirant le gardien avec près d’une minute à faire, l’Océanic a fait chou blanc, subissant un 3e revers en 5 matchs à la maison dans cette jeune saison.

TRAVAILLER FORT MAIS DES ERREURS MENTALES

« Ç’a été du hockey de rattrapage. On a fait des erreurs mentales presque inqualifiables à plusieurs reprises, surtout dans la gestion de la rondelle. On a travaillé fort. Je suis satisfait de l’effort, ce soir. Mais on n’a pas tout le temps bien travaillé et je dirais qu’on a eu des performances moyennes de plusieurs de nos gars ce soir. »

L’entraîneur-chef, Serge Beausoleil, reconnaît que le jeu de puissance de son équipe a continué de fonctionner (3 en 6) « mais le désavantage numérique n’a pas fait le boulot non plus. Il faut bloquer beaucoup plus de tirs devant Colten (Ellis). Il a été laissé à lui-même et les rebonds ont été captés par Chicoutimi qui a fait du très bon boulot. On savait qu’ils étaient structurés, qu’ils étaient sur la tâche. On a eu droit à un bon match de hockey dans l’ensemble, mais je suis un peu déçu qu’on ramène ça à 4-4 avec 2 minutes à jouer et qu’on aille prendre une pénalité parce qu’on n’a pas protégé notre rondelle. C’est un peu l’histoire de notre match. »

LES UNITÉS SPÉCIALES…

Une première période relativement rapide, où les visiteurs ont donné le ton, attaquant le filet de Colten Ellis dès le départ et surtout, bourdonnant activement en zone adverse. Une pénalité imposée à Jordan Lepage pour avoir gelé la rondelle et l'avoir maniée à son avantage n'a pas fait l'affaire de Serge Beausoleil qui a fait savoir son mécontentement aux officiels.

Finalement, en désavantage numérique, Justin Ducharme se présente seul devant Ellis et le déjoue sur un tir parfait à 14:02. Deux minutes plus tard, pendant un avantage numérique, Vladislav Kotkov enfile son 3e à 16:20. L'Océanic a haussé son jeu d'un cran, mais a raté au moins deux très bonnes chances de marquer. Une altercation au filet des visiteurs a coûté une inconduite de 10 minutes à Jacob Kelley pour avoir retiré le casque de son adversaire. Pour le reste, il y aura des ajustements qui seront apportés par les locaux, assurément.

ENCORE LES UNITÉS SPÉCIALES

Les unités spéciales des deux équipes, décidément, ont leurs mots à dire dans ce match. Une pénalité majeure (et extrême inconduite) imposée à Jérémy Diotte pour avoir donné de la bande à Jacob Bernard a permis à Rimouski de déployer son jeu de puissance pendant 3 minutes et Cédric Paré enfile son 3e de la saison en un tir sur réception, après une passe de Mathieu Bizier et c'est 2-1. Il reste encore 1:48 à faire dans cet avantage et Rimouski continue de mettre de la pression et avec 57 secondes à faire dans cet avantage, Cédric Paré remet la politesse à Mathieu Bizier qui marque son 2e de la saison, sur réception. Dmitry Zavgorodniy a aussi une passe sur ce but.

Mais les visiteurs ne baissent pas les bras et ils profitent d'un jeu de puissance dans la dernière minute de la période pour reprendre les devants avec le but de Jesse Sutton avec 3,9 secondes à jouer. Les Sags entrent donc au vestiaire avec une avance de 3-2. Les tirs sont de 10-6 pour Rimouski pour un total de 17-14 après deux périodes.

PROLONGATION… La saison dernière, l'Océanic a été 5-0-1-0 contre les Saguenéens de Chicoutimi… Ne jouent pas pour l'Océanic ce soir le défenseur Radim Salda (encore), de même que les joueurs retranchés Jordan Spadafore, Frédérik Janvier et Jason Imbeault, de même que le joueur blessé Charle-Édouard D'Astous… Colten Ellis est devant la cage de Rimouski avec un dossier de 5-1-0-0 et des moyennes de 2,00 et ,931… Pour les Saguenéens, le gardien est Zachary Bouthillier avec une fiche de 1-1-0-0 et des moyennes de 4,02 et ,872… Les arbitres du match sont Dominic Bédard (10) et Guillaume Labonté (17)…  Avant les matchs de ce soir, Dmitry Zavgorodniy de l’Océanic (8-7 = 15 points), partageait le premier rang des pointeurs de la LHJMQ avec Nathan Légaré du Drakkar de Baie-Comeau… Alexis Lafrenière (3-10 = 13) était au 6e rang tandis que Jimmy Huntington (6-4 = 10) était au 14e rang… Alexis Lafrenière avec un + 11, partageait le premier rang du circuit à ce chapitre avec Nathan Légaré de Baie-Comeau, Ivan Chekhovick de Baie-Comeau et Gabriel Fortier de Baie-Comeau… Colton Ellis de l’Océanic, domine les victoires chez les gardiens avec 5, comme Samuel Harvey des Huskies de Rouyn-Noranda… Avec une moyenne de buts alloués de 2,00, Colten Ellis est au 4e rang du circuit, derrière Creed Jones de Gatineau (0,96), Émile Samson de Blainville-Boisbriand (1,35) et Alexis Shank des Saguenéens de Chicoutimi (1,48). Zachary Émond des Huskies suite à égalité (2,00)… Émile Samson a la meilleure moyenne d’efficacité avec ,955 devant Alexis Shank de Chicoutimi à ,942 tandis que Colten Ellis est au 7e rang avec ,931… Les Screaming Eagles du Cap Breton entrent au Québec une première fois cette saison avec une visite à Québec jeudi soir avant de s’arrêter à Victoriaville vendredi à 19 h et à Rimouski samedi après-midi à 16 h. Voyage essoufflant… Les Sags sont arrivés cet après-midi et quitteront demain avant-midi vers Victoriaville où ils camperont en prévision de leurs matchs à Sherbrooke vendredi et Shawinigan samedi…

STATISTIQUES DU MATCH

But Chicoutimi                  2 – 1 – 2 = 5

But Océanic                       0 – 2 – 2 = 4

Lancers Chicoutimi         8 – 6 – 11 = 25

Lancers Rimouski            7 – 10 – 15 = 32

Lancers dangereux         13 – 8 Océanic

Mise en jeu                       39 – 20 Océanic

Mise en échec                  25 – 20 Océanic

Jeu de puissance             3 / 6 CHI et 3 / 6 RIM

Assistance                          2 672 personnes

Étoiles : Jesse Sutton CHI, Carson MacKinnon RIM et Dmitry Zavgorodniy RIM

Multi points Rimouski : Dmitry Zavgorodniy (0-2), Cédric Paré (1-1), Mathieu Bizier (1-1), Carson MacKinnon (2-0)

Prochain match Rimouski : local samedi 16 h contre les Screaming Eagles du Cap Breton

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média