Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économie

Retour

10 Octobre 2018

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

La friperie de Mlle K quitte Saint-Narcisse

La friperie de Mlle K quitte Saint-Narcisse

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

La friperie de Mlle K a fermé boutique à Saint-Narcisse-de-Rimouski, toutefois, le local n’est pas resté vacant longtemps, puisqu’il est actuellement occupé par une équipe chargée de travailler sur le projet de développement de la Réserve Duchénier.

Karine Isabelle, « Mlle K », a vidé les lieux le 31 août, et le 2 septembre, l’équipe de la Réserve s’y installait. « Le local est loué à une équipe de gestion pour leur gros projet de de développement de 10 M$. Ils sont là temporairement, du moins jusqu’à juin prochain. Ils vont travailler sur le projet au moins trois ans, peut-être qu’ils poursuivront la location », explique le président de la Corporation de promotion industrielle de Saint-Narcisse, Bertrand Landry, qui déplore toutefois le départ de la commerçante.

Mme Isabelle explique que son déménagement est dû à un manque de rendement : « Ma principale clientèle était en ville alors je me suis rapproché d’elle. » Sa boutique a désormais pignon sur rue au 22, rue Saint-Pierre, à Rimouski. La friperie avait ouvert en mai 2017.

M. Landry indique que la Corporation avait fait l’acquisition du local laissé vacant par Desjardins il y a plusieurs années, conditionnellement à l’implantation d’une entreprise, en l’occurrence celle de Mlle K, à l’intérieur. « Le but de la Corporation n’est pas de conserver le local, mais de le vendre à une entreprise intéressée. Notre intention était d’ailleurs, si ça avait fonctionné, de le vendre à Mme Isabelle. »

Développement économique

Malgré le départ de Mlle K, M. Landry demeure confiant pour le développement économique de la municipalité. « Nous avons une entreprise qui fonctionne très bien dans notre quartier industriel, UTOPIE MFG, qui nous a acheté l’an passé un terrain de près de 70 000 pieds carrés dans le but de s’agrandir, et qui emploie plus de 40 personnes, c’est très bien pour Saint-Narcisse. »

La Fumerie de l’Est s’est également installée dans le quartier industriel de Saint-Narcisse, rachetée à Réjean Sirois par Bérangère Lebel et son fils, Jim Mailloux.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média