Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

11 octobre 2018

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Journée d'information sur la mise en valeur des biens et services écologiques à la ferme

OBV

©Gracieuseté - L'Avantage Rimouski

Une journée d'information sur la mise en valeur des biens et services écologiques à la ferme aura lieu ce samedi 13 octobre à l'ancienne église de Saint-Luce située au 59, rue Saint-Laurent (secteur Luceville).  

 

Cette journée, organisée par Terre-eau Inc. et la municipalité de Sainte-Luce, s’adresse à toutes les personnes soucieuses d’en savoir plus sur les biens et services écologiques à la ferme, ainsi que sur leur eau potable (mesures prises par les entreprises agricoles pour protéger l’eau, comment la municipalité assure-t-elle la qualité de l’eau, etc.).

Les personnes intéressées à participer à l'activité peuvent communiquer directement avec la municipalité, visiter leur site web et se présenter à l’ancienne église de Luceville dès 11 h 30.  Le départ vers le site de la captation est prévu à 13 h 30 à partir de l’ancienne église.

Le club conseil en agroenvironnement Agro-Futur Matane, sept fermes participantes et la municipalité de Sainte-Luce s’unissent, depuis 2014, afin d’assurer la protection et à la mise en valeur de l’eau et des activités agricoles au sein du territoire de la captation d’eau municipale.

À Sainte-Luce, l’eau potable a de particulier le fait qu’elle origine à 100% de la zone agricole de la municipalité avant de se retrouver dans le robinet des citoyens. Un cycle de l’eau favorable aux rendements des cultures et aux multiples besoins des citoyens et entreprises. Des hectares de biens et services écologiques; 225 hectares est la surface du bassin versant de la captation d’eau municipale. Une immense usine de filtration à ciel ouvert où circule les eaux de pluie et de fonte des neiges. Près du ¾ de cette surface produit des denrées et la surface restante, fournit abris et nourriture à de multiples espèces indigènes. Des réalisations agroenvironnementales concrètes : Sur le terrain, la collaboration entre la municipalité et les entreprises agricoles assure la pérennité de la qualité de l’eau et celle des activités agricoles.

Depuis 2014, les producteurs ont consenti à réaliser de multiples aménagements favorisant autant l’agriculture que la rétention et la filtration de dizaines de milliers de m3 d’eau par an. La municipalité, de son côté, analyse les possibilités et supporte financièrement les entreprises agricoles dans leurs efforts d’adaptation agroenvironnementale.

Des collaborations très importantes : C’est plus de 600 000 $ qui auront été investis par les différents partenaires depuis 2014. Que ce soit les entreprises agricoles, le ministère de l’Agriculture des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), la Fondation de la Faune du Québec et la municipalité de Sainte-Luce, ces derniers y sont allés de contributions financières très significatives. De façon plus ponctuelle l’UQAR, l’OBVNEBSL, AKIFER et plusieurs autres partenaires ont ajouté leur expertise fine. Le tout, catalysé par le club conseil en agroenvironnement Agro-Futur Matane.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média