Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

24 octobre 2018

Le maire de Rimouski préoccupé par l’avenir de la stratégie maritime

Marc Parent

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Marc Parent

Le maire de Rimouski, Marc Parent, se dit préoccupé par ce qu’il adviendra de la stratégie maritime dans le nouveau gouvernement de François Legault, qui ne possède pas de ministère dédié entièrement à la question.

Le maire de Rimouski, présent à la 18e journée maritime québécoise à Québec, a souhaité réagir à l’attribution du secrétariat aux Affaires maritimes au ministre des Transports, François Bonnardel : « Le ministre des Transports aura vraisemblablement un mandat élargi, mais c’est préoccupant pour Rimouski et sa région, car ce ne sera pas son activité principale. Et le ministère des Transports est un énorme ministère, qui agit souvent en réaction aux événements. La stratégie maritime regroupe les questions de transport, mais aussi d’enseignement supérieur et de recherche scientifique. Pour nous, son impact se situait au niveau de la des nouvelles technologies, des sciences de la mer, des petites entreprises. »

Auparavant, le secrétariat aux Affaires maritimes relevait directement du cabinet du Premier ministre via son ministre délégué, Jean D’Amour: « Il avait ce mandat, qui lui permettait de réunir les différents ministères et il était directement en lien avec le Premier ministre. Y’aura-t-il cette possibilité d’aussi bien encadrer ce volet, comme dans le passé ? »

La stratégie existe toutefois toujours officiellement, selon M. Parent : « Il y a encore un secrétariat, mais avoir un ministre dédié à cela, ça n’existe plus. Hier je discutais avec le responsable de Rimouski de l’Institut France-Québec, Guillaume St-Onge, qui me disait jusqu’à quel point la stratégie maritime a donné un momentum incroyable dans le domaine de la recherche à Rimouski. Eux se disent aussi préoccupés par rapport à ça. »

Une sensibilisation accrue 

Le maire fait valoir qu’il faut donner sa chance au coureur et que, dès lors, les acteurs de la région devront se montrer plus proactifs : « On a un grand rôle de sensibilisation à jouer, j’ai eu l’occasion d’en discuter avec la ministre régionale (Marie-Ève Proulx) hier, je soupe avec elle ce soir, je l’ai invitée à Rimouski, on organise un événement pour lui faire prendre conscience de l’importance que revêt tout le maritime dans le rayonnement économique du Québec. C’est certain qu’elle a une grande charge de travail, mais elle s’est montrée ouverte. »

Le 2 octobre, M. Parent avait manifesté sa volonté de rencontrer François Legault dans les plus brefs délais, avant qu’il ne compose son Conseil des ministres, rencontre qui n’a pas encore eu lieu. « Il y a une possibilité que je rencontre M. Legault ce soir. Mais on l’a sensibilisé via une lettre sur le leadership que pouvait prendre la Technopôle maritime dans le cadre de la stratégie maritime, je sais qu’il est en possession de la lettre, mais les décisions lui reviennent. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média