Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

24 octobre 2018

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Price tend l’oreille à ses citoyens

Price

©Facebook, Municipalité de Price

Le développement des loisirs, de la culture et du sport sera au cœur d’une consultation auprès de la population de Price.

CONSULTATION. La Municipalité de Price mène ces jours-ci un exercice de consultation afin que les citoyens puissent se prononcer sur divers sujets concernant le développement et l’avenir de la localité.

« Au départ, cette consultation devait se tenir uniquement à propos du parc derrière l’édifice de la Sûreté du Québec, ce grand espace où était située la scierie. Depuis des années, il s’est parlé de bien des projets. Cette fois on s’est dit : on ne veut pas manquer notre coup. Ultimement ce seront les élus qui prendront la décision, mais on a décidé d’ouvrir la discussion à la population », indique le maire de Price, Bruno Paradis.

La consultation s’élargira à plusieurs thèmes liés aux loisirs, la culture et le sport. Il sera aussi question d’événements et activités, de services, d’infrastructures municipales et de participation citoyenne.

Pour tous

La démarche s’adresse aux citoyens de toutes les tranches de la population. Une première consultation a lieu ce jeudi, 19 h, au bureau municipal. Une seconde assemblée est prévue dimanche, 9 h, à l’école Les Cheminots. Les présidents d’organismes communautaires locaux et les aînés en résidence seront également rencontrés.

« J’aimerais avoir ce genre de relation avec les citoyens et citoyennes sur une base régulière. L’objectif est aussi d’amorcer ce type de conversation, qu’on veut récurrente dans les prochaines années », soutient M. Paradis.

Au terme de la consultation, des priorités seront établies selon les idées soumises et les projets seront chiffrés. Même si la Municipalité se trouve dans une situation financière confortable, le maire n’hésitera pas à cogner aux différentes portes dans le but de concrétiser les idées avancées en consultation.

« L’idée est de se donner un plan de match pour les prochaines années et je vais prendre le bâton de pèlerin et j’irai voir les différents ministères pour leur montrer ce que veulent les citoyens. On aura les moyens, par la suite, de payer la part du milieu », signale Bruno Paradis.

Commentaires

27 octobre 2018

Lise Tremblay

Bravo pour cette decision mais il faudrais penser a une maison pour personne age il sans von dans les centre loin de leur vilage

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média