Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

04 Octobre 2018

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

L’accord de libre-échange coûtera 300 M $ aux producteurs laitiers du Québec

L’accord de libre-échange coûtera 300 M $ aux producteurs laitiers du Québec

©Archives

La Fédération québécoise des municipalités (FQM) est extrêmement déçue du nouvel accord de libre-échange avec les États-Unis, qui attaque directement les régions et les milieux ruraux au Québec et qui coutera 300 M $ aux producteurs laitiers.

 

« C’est un accord qui est non seulement néfaste pour les producteurs laitiers du Québec, mais également pour l’ensemble des régions du Québec. Ce sont des centaines de communautés en milieu rural qui voient ainsi leur économie locale fragilisée. Les fermes laitières ce sont des milliers de familles qui occupent nos territoires. Ce sont aussi des PME qui procurent des milliers d’emplois à d’autres professionnels, tels que les vétérinaires, les inséminateurs, des techniciens divers qui encadrent cette industrie majeure au Québec », a déclaré le président de la FQM, Jacques Demers.
 
Cette décision est d’autant plus décevante pour les municipalités québécoises, que le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a déclaré plusieurs fois qu’il ne plierait pas sur la gestion de l’offre. La Fédération s’attend d’ailleurs à ce que le gouvernement fédéral présente rapidement un plan pour soutenir les fermes laitières du Québec.
 
« Le gouvernement fédéral est revenu sur sa parole. Il doit absolument indemniser adéquatement les producteurs laitiers et appuyer les communautés qui doivent assurer la vitalité de leur économie locale. Il en va de l’occupation de nos territoires », a conclu le président de la FQM.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média