Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

08 octobre 2018

Réal-Jean Couture - rjcouture2018@gmail.com

Voyage parfait pour l’Océanic – Gain de 8-1 à Shawinigan

Alexis Lafrenière Océanic Rimouski

©Gracieuseté L'Océanic de Rimouski

Alexis Lafrenière a été dominant avec un but et trois aides. Quel but spectaculaire !

C’était un voyage qui amenait ses interrogations, avec 3 matchs en moins de 4 jours dont le premier contre les Voltigeurs de Drummondville et voilà que l’Océanic entre à la maison avec 3 victoires, cette fois de 8-1 à Shawinigan, après des gains de 4-1 à Drummondville et 7-2 à Sherbrooke.

Menant 6-1 après la 2e période, les hommes de Serge Beausoleil ont ajouté deux buts en avantage numérique en 3e période pour fermer les livres avec classe, même en considérant que les Nics ont levé le pied quelque peu en 3e période. N’allouant que 13 tirs au but dans tout le match, Rimouski égale un record d’équipe créé en 2007 contre Chicoutimi et 2011 contre Gatineau. C’est tout dire du travail défensif, même privé de son général, Charle-Édouard D’Astous.

Carson MacKinnon (3e), de Huntington et Dmitry Zavgorodniy de même que Olivier Garneau (5e) d’Alexis Lafrenière et Dmitry Zavgorodniy ont les buts en 3e période.

Rimouski n’a pas grand temps pour savourer ce succès de fin de semaine. Pas de match demain (mardi), mais Chicoutimi se pointe tout de suite le lendemain. Voilà qui commande de la discipline hors glace pour les joueurs des Nics qui souhaiteront revoir leur capitaine en uniforme mercredi soir.

VICTOIRE D’ÉQUIPE DIT LE COACH

Serge Beausoleil était satisfait de la victoire des siens. « C’était un beau défi mental pour les gars. C’était important pour nous de ne pas prendre ce match à la légère. Sherbrooke a tout de même une offensive qui est créative. Il fallait être très prêt pour ce match » dit-il au sujet du 3e d’un 3 en 4.

Il est vrai que sans craindre ce voyage, il n’en demeure pas moins que pour l’Océanic, c’était un voyage très exigeant et qui représentait un bon défi, d’autant plus que l’équipe a été privée pour deux matchs et demi de son capitaine et général en Charle-Édouard D’Astous.

Bien sûr que de revenir à la maison avec 6 points de classement réjouit le coach. « On a tout de même marqué 19 buts dans ce voyage-là et en avons alloué que 4 et c’est ce qui me satisfait le plus. On a bien joué offensivement, on a bien joué défensivement, les gardiens ont fait le boulot et je lève mon chapeau aux gars. Ils ont été très réceptifs et ont bien progressé dans ce voyage. »

Le Nic en chef s’accorde à dire que même les joueurs qui ont un statut de réserviste ont su montrer leur volonté de participer au match. Ils ont fait ce qu’on attendait d’eux. « C’est une victoire d’équipe que ce match. Il y a aussi beaucoup de joueurs (10) qui ont participé au pointage. Quelques-uns ont eu des doublés, mais dans l’ensemble, j’ai beaucoup aimé ce que j’ai vu. »

Notons qu’Anthony-Carmine Pagliarulo n’a pas eu un match facile à jouer, ne recevant que 13 lancers au total, ce qui est difficile pour un gardien qui doit demeurer dans le match. « C’est très difficile. À un moment donné, il ne recevait pas de lancer. »

Quant au prochain match de mercredi contre Chicoutimi, bien sûr que le coach ne voulait pas trop en parler tout de suite, donnant à son équipe la chance de bien digérer cette fin de semaine. « C’est un match très rapproché. Chicoutimi est une équipe qui est très bien dirigée. C’est très structuré dans ce qu’ils font, mais on va prendre le temps de recharger nos batteries avant de penser au match suivant. »

BON REVIREMENT

Rimouski débute lentement le match, écopant même de deux pénalités dans les 5 premières minutes de jeu, mais s’en tire et entreprend de placer son attaque sur la bonne voie et c’est justement cette présence intense au fil de la période qui a provoqué un revirement à l’intérieur de la zone adverse, permettant à Jimmy Huntington de faire une passe parfaite à Olivier Garneau qui, fin seul, lance et compte son 4e de la saison à 14:42.

EXPLOSION EN 2e

L’Océanic a profité très avantageux d’une situation à 4 contre 4 pour marquer 3 fois en 1:39 et ainsi prendre les devants 4-0 dans le match. Un revirement près du filet adverse occasionné par Alexis Lafrenière lui permet de marquer sur un jeu spectaculaire, passant le bâton entre ses deux patins pour pousser la rondelle dans le but. Sans aide à 1:25. Puis un autre revirement permet un échange de Carson MacKinnon à Anthony Gagnon et retour à MacKinnon qui y va de son 2e de la saison à 2:46. Temps d’arrêt demandé par Daniel Renaud, coach des Cats. Et à 3:34, autre revirement de Lafrenière à Huntington à Lafrenière à Huntington et c’est le but de Jimmy Huntington, son 6e de la saison.

Jérémy Manseau évite le blanchissage aux locaux en prenant le retour d’un tir sur le poteau pour marquer sur un déplacement de Pagliarulo à 5:07. Puis un revirement au centre permet à Jordan Lepage de marquer sur une passe d’Alexis Lafrenière à 6:08. C’est 5-1 et Antoine Coulombe prend place devant le filet des locaux. Christopher Inniss fermera la période médiane avec son 1er de la saison à 18:27 sur des aides d’Éliott St-Pierre et Parker Bowman. Les visiteurs sont donc en avance 6-1 et la situation pourrait avoir été pire, si on tenait compte des joueurs qui ont été frustrés par les deux gardiens des Cataractes.

Leon Denny a été chassé du match à 10:12, servant une mise en échec à Alexis Lafrenière et se servant de son patin pour faire basculer le 11 de Rimouski. La majeure et l’extrême inconduite sont automatiquement appelées. Olivier Garneau s’est aussi chargé de rappeler à Denny que son geste est inacceptable, mais Rimouski n’a pas marqué pendant cet avantage numérique de trois minutes.

PROLONGATION… Le match d’aujourd’hui entre Rimouski et Shawinigan est le seul prévu à l’horaire de la LHJMQ… Après deux revers à la maison contre les Huskies de Rouyn-Noranda, l’Océanic a remporté un match à la maison contre Charlottetown et deux sur la route à Drummondville et Sherbrooke… Les Cataractes de Shawinigan sont sur séquence de 5 défaites de suite, dont deux contre Drummondville… La saison dernière, la fiche de l’Océanic est de 4-2-0-0 contre les Cataractes… Ne jouent pas pour l’Océanic aujourd’hui Charle-Édouard D’Astous (14) (blessé) de même que les joueurs retranchés Radim Salda (41), Frédérik Janvier (88), Jason Imbeault (91) et Zachary Massicotte (94)… Anthony-Carmine Pagliarulo qui en est à son 2e départ. Il a un dossier de 0-1-0-0 et des moyennes de 5,00 et ,792… Lucas Fitzpatrick est devant le filet des Cataractes une 6e fois avec un dossier de 1-2-0-0 et des moyennes de 5.95 et ,816… Les arbitres du match sont Olivier Gouin (7) et Guillaume Labonté (17)… Alexis Lafrenière aura 17 ans jeudi de cette semaine, le 11 octobre… Colten Ellis a eu 18 ans vendredi dernier, le 05 octobre… Mathieu Samson de Rimouski porte le chandail # 90 chez les Cataractes de Shawinigan et Gabriel Denis de Rivière-au-Renard porte le # 15 chez cette même équipe… D’autre part, Gabriel Belley-Pelletier, choix de 3e ronde (40e) au repêchage 2017, est un défenseur de 5’10’’ et 160 livres issu du midget espoir Bas-Saint-Laurent et il porte le numéro 49 et est originaire de Saint-Pascal… Encore une fois, on n’a pu suivre le match en webdiffusion avec le commentateur Michel Germain. Plus ça change…

STATISTIQUES DU MATCH

But Océanic                       1 – 5 – 2 = 8

But Cataractes                  0 – 1 – 0 = 1

Lancers Rimouski            10 – 21 – 9 = 40

Lancers Shawinigan        4 – 3 – 6 = 13

Lancers dangereux         25 – 7 Océanic

Mises en jeu                     31 – 27 Cataractes

Mises en échec                               21 – 19 Cataractes

Jeu de puissance             2 / 5 RIM et 0 / 3 SHA

Assistance                          3 060 personnes

Étoiles: Alexis Lafrenière, Carson MacKinnon et Jimmy Huntington, tous de Rimouski

Multi points Rimouski: Alexis Lafrenière (1-3), Dmitry Zavgorodniy (0-2), Jimmy Huntington (1-2), Carson MacKinnon (2-1), Olivier Garneau (2-0)

Prochain match Rimouski: mercredi soir le 10 à 19 h 30 contre Chicoutimi

Commentaires

8 octobre 2018

Doris Desmarais

Suite à deux lecture dans votre journal , le joueur de L'Océanic est Frédéryck Janvier et non Frėdėrik MERCI

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média