Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Football

Retour

10 novembre 2018

René Alary - ralary@lexismedia.ca

Les Pionniers s’inclinent à nouveau en demi-finale du Bol d’Or

Éric Avon

©Stéphane Fournier - archives - L'Avantage Rimouski

Éric Avon a vu la saison de son équipe prendre à nouveau fin en demi-finale provinciale.

La 6efois n’aura pas été la bonne. Pour une 6eannée de suite, les Pionniers de Rimouski ont vu leur saison prendre fin en demi-finale du Bol d’Or de la 3edivision de la Ligue de football collégial du RSEQ.

Samedi soir au Centre Claude-Robillard, ils ont perdu 18-2 face aux Indiens du Collège Ahuntsic dans un match disputé par une température très froide avec de forts vents.

Les Pionniers ont été les premiers à s’inscrire au pointage sur un touché de sûreté concédé par les Indiens dès la 5eminute de jeu. Au tableau de pointage, ça s’est arrêté là pour les visiteurs.

C’était 2-2 quand les Indiens ont pris l’initiative de la rencontre avec un touché avec 19 secondes à jouer au 2equart. Ils ont ajouté un touché et un placement au 4equart pour confirmer leur victoire.

« S’il y a un jeu clé dans ce match, c’est un botté de dégagement raté qui a permis à Ahuntsic de reprendre le ballon à la ligne d’engagement, ce qui a mené à un touché pour faire 9-2 à la fin du 2equart », a souligné Éric Avon.

L’attaque des Pionniers n’a pas réussi à concrétiser les quelques occasions qui se sont présentées. Il faut dire que les Indiens ont une excellente défensive, eux qui n’ont accordé que 103 points en 10 parties depuis le début de la saison 2018. La défensive s’est bien débrouillée, mais la perte de William Castonguay, qui s’est blessé, a mis à rude épreuve la profondeur de l’équipe.

L’entraineur-chef a levé son chapeau aux Indiens, une excellente équipe, mais il a salué la détermination de sa troupe. « Je suis fier de mes joueurs. Toute la semaine dans leur préparation, ils y ont cru sans complexe, malgré qu’on s’amenait ici sans deux bloqueurs partants. Ce sont cinq ou six jeux qui ont fait la différence », a commenté celui qui avait moins de félicitations à faire aux responsables du Centre Claude-Robillard. « Disons que c’était tout croche comme accueil. On n’avait pas accès à des douches pour les joueurs après la partie. On sait mieux recevoir que ça à Rimouski. »

Dans l’autre demi-finale samedi après-midi, Jonquière est revenue de l’arrière pour l’emporter 18-17 sur Saint-Hyacinthe. En finale du Bol d’Or samedi prochain, Ahuntsic fera donc face aux Gaillards qui y seront pour une 3eannée de suite. Ils ont gagné en 2016. Ce sera une bataille entre la redoutable offensive des Gaillards et l’excellente défensive des Indiens.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média