Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

20 novembre 2018

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Le conseil divisé sur une aide au gala de boxe

DUC

©Alexandre D'Astous - L'Avantage Rimouski

La Déclaration d'urgence climatique a été adoptée par le conseil.

Le conseil municipal de Rimouski a accepté à la majorité d’accorder une aide financière de 10 000 $ à l’Océanic de Rimouski pour la publicité engendrée par le gala de boxe professionnelle Eye of the Tiger Management présenté samedi prochain.

Quatre conseillers ont voté contre, soit Sébastien Bolduc, Greg Thorez, Jocelyn Pelletier et Virginie Proulx. « C’est un événement lucratif organisé par une entreprise privée. J’estime que ça contrevient à l’esprit de notre politique de dons. Je ne suis pas d’accord avec le fait de diminuer le budget de certains organismes communautaires pour agir avec plus de rigueur budgétaire et en même temps de subventionner un événement organisé à des fins lucratives. Je m’oppose donc à la demande », commente M. Bolduc.

« Il faut distinguer un événement ponctuel qui dispose d’une couverture médiatique à la grandeur du Québec d’une aide récurrente à un organisme. C’est en quelque sorte un achat de visibilité qu’on fait », indique le conseiller de Nazareth, Rodrigue Joncas.

Après la séance, le maire, Marc Parent, a dit être en faveur de l’aide. « C’est un événement majeur qui amène des gens à Rimouski dans une période plus creuse au plan touristique, en novembre. On parle d’une visibilité nationale. Le conseil a débattu de la question dans le respect ».

Déclaration d'urgence climatique

La Ville de Rimouski endosse la déclaration d’urgence climatique sur la nécessité de réduire les gaz à effet de serre dans les plus brefs délais. Cette position a été chaudement applaudie par une salle du conseil remplie à pleine capacité, mais les initiateurs de la démarche ont profité de la période de questions pour demander à la Ville de mettre en place des mesures de réduction du carbone. Parlant de la période de questions, elle a durée un temps record d’une heure et neuf minutes. « Nous sommes extrêmement ouverts. Certaines villes limitent la durée de la période de questions. Nous considérons qu’il est important d’écouter la population et de dialoguer avec les citoyens », indique M. Parent.

Foule conseil

©Alexandre D'Astous - L'Avantage Rimouski

Commentaires

20 novembre 2018

Suzanne Béland

Je félicite les 4 conseillers qui ont voté contre le «don» de 10 milles dollars à l’Océanic pour leur permettre de faire de la publicité pour un gala de boxe. Comment les autres conseilles vont-ils maintenant gérer les prochaines demandes? De la visibilité pour la ville? Avec un gala de boxe? Et quoi d’autre la prochaine fois. Déjà, et c’est connu, que l’Océanic a une entente de commandite confidentielle avec la Financière Sunlife en affichant son logo sur le colisée qui est un bâtiment appartenant à la ville de Rimouski. Colisée entretenu avec nos taxes... Décevante décision! Heureusement que 4 conseillers ont eu une attitude sensée et conséquente. Cela me rassure de les savoir au conseil. Merci à eux quatre pour leur vigilance!

20 novembre 2018

Jean Bouillon

Les conseillers qui ont voté pour , ils sortent pas une cent de leur poche, Encore et toujours le contribuable qui paie.

20 novembre 2018

Martin Durette

S'il y a des profits ce ne seront pas les citoyens qui les empocheront mais les organisateurs et peut-être certains commerçants. Cependant, ce seront bel et bien tous les contribuables qui vont payer pour cette publicité pour une opération à but lucratif. Ce n"est pas plus logique que de financer tous les commerces de la ville pour contribuer à leur publicité car n'oublions pas que bien des magasins de Rimouski attirent des gens de l'extérieur. On devrait se contenter de financer les activités participatives des citoyens (culturelles et sportives non-lucratives). Laissons le privé au privé.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média