Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

25 novembre 2018

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Critiques sur la hausse de l’âge pour avoir accès aux rabais aux aînés pour les activités de loisirs

Marc Parent Rimouski

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Le maire de Rimouski, Marc Parent.

Le vice-président de la Corporation des loisirs du Bic, Guillaume Gagnon, dénonce la décision de la Ville de Rimouski de repousser de 55 à 60 ans l’âge minimum pour avoir accès aux rabais aux aînés pour les activités de loisirs.

« La Corporation n’a pas été consultée. Ça va avoir un impact négatif sur notre offre de service », dit-il. « Il faut faire des choix. J’ai 57 ans et je suis loin de me considérer comme un aîné. Nous pensons que les gens de 55 à 60 ans ont généralement plus de moyens financiers que les familles avec de jeunes enfants », répond le maire, Marc Parent.

Marcel Michaud dénonce que les employés de la Ville soufflent la neige dans les jardins communautaires de la rue Huppé. « Les rendements sont en baisse à cause de la gadoue », dit-il. « On nous demande de faire des efforts pour la protection de l’environnement. Les gens ne comprendraient pas qu’on transporte de la neige au lieu de la souffler dans un champ », rétorque le maire.

Le maire Parent affirme qu’un vent de dynamisme souffle sur la Société des transports de Rimouski avec l’élection d’un nouveau président. « Des améliorations au service sont analysées, dont l’électrification » , dit-il.

Lors de la période de questions de la séance du conseil municipal du 19 novembre, l’ex-conseillère de Saint-Robert, Claire Dubé, a demandé d’organiser un comité pour favoriser la pratique du vélo en hiver qu’elle considère difficile présentement. Caroline Guay a parlé de l’importance de la mise en place d’un plan d’action en rapport avec la Déclaration d’urgence climatique et d’amélioration du transport collectif.

Commentaires

26 novembre 2018

marie

Encore la même gang de p'tits chri..... de vieux qui désirent tout avoir et qui empêchent tout développement économique de Rimouski. Qui paient comme tout le monde.

26 novembre 2018

louise

Et le développement économique passe par la boxe et les promoteurs qui se servent de nos taxes municipales ???

26 novembre 2018

bérubé gaetan

La question n'est pas de savoir si une personne se sent vieille ou pas. Par ailleurs, dans notre ville, les employés de Hydro et Telus, tous les fonctionnaires provinciaux et fédéraux et bien d'autres, ne prennent pas tous et toutes leur retraite à 60 ans. Là, nous sommes devant une décision prise sans consulter qui que ce soit. Or, cela me semble immuable. Quand la personne d'une corporation des loisirs a lu des considérant à l'assemblée du conseil, il n'a pas eu le temps de poser une question. On lui a dit de rédiger quelque chose et de le présenter au conseil. L'argent va aux corporations semble-t-il. De grâce, laissons-les dire ce qu'elle ont à dire. Quel est le véritable but derrière cette décision. Qui en fera les frais?

26 novembre 2018

Franck Tardif

Un maire qui ne sera pas longtemps maire de notre ville. Nous serons très présent le jour des élections municipale. Un des pires maire depuis bien longtemps.

27 novembre 2018

Fleurette Demers.

A Marie qui écrit « gang de p’ti Christ de vieux » à votre place je ferais attention nous allons tous passer par la. Vous allez devenir vieille un jour.

28 novembre 2018

Richard Bélanger

Quand je vois un maire couper l'intervention d'un citoyen (Guillaume Gagnon) avant même qu'il n'ait pu s'exprimer, je me demande si nous vivons vraiment en démocratie ou, est-ce plutôt une forme sophistiquée de dictature? Car, comme le disait un de mes amis, connaissez-vous la différence entre la démocratie et la dictature? La dictature, c'est "Ferme ta gueule!" et la démocratie, c'est "Cause toujours!!!!" Quand verra-t-on des élus Rimouskois dont les "bottines suivent les babines", comme disait si bien un ancien maire, aujourd'hui sénateur? N'oublions pas que les 50 ans et plus ont passé leur jeunesse et leur vie de travailleurs actifs à payer des taxes qui ont profité et profitent encore à l'ensemble de la population d'aujourd'hui. D'ailleurs, parmi eux, on compte beaucoup de bâtisseurs, pour ne nommer qu'un exemple des deux sexes : madame Antonine Michaud et monsieur Charles Albert. À bon entendeur, salut!

29 novembre 2018

steeve

Il toujours bien qui ait des gens qui paient. Personne ne veux payer. C'est toujours à l'autre de payer. Les cies ne désir pas payer d'impôt, les riches ont les paradis fiscaux, nous n'arrêtons pas de nous faire voler comme contribuables, les familles n'arrêtent pas d'avoir des avantages et crédits fiscaux. C'est qui qui va pas payer si personne ne désir payer ?

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média