Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

29 novembre 2018

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

La MRC Rimouski-Neigette adopte un budget de 5,7 M$

Francis St-Pierre

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

La MRC Rimouski-Neigette a adopté hier (mercredi) soir ses prévisions budgétaires pour l’année 2019, prévoyant un budget total de 5,7 M$, une hausse de 756 000 $ par rapport à celui de 2018.

Le préfet de la MRC, Francis St-Pierre, indique que le budget adopté pour 2019 s'élève à 5,7 M$. À titre indicatif, le budget de 2018 s’élevait à 4,944 M$ en 2018. « C’est une bonne augmentation. Toutefois, nous avons eu l’ajout d’une nouvelle compétence, celle sur les milieux humides et hydriques, qui fait en sorte que nous devrons identifier tous les milieux humides du territoire. En théorie, on devrait avoir des sommes l’accompagnant, mais on ne sait pas combien on va avoir, donc on doit prévoir des sommes au budget. »

M. St-Pierre ajoute que la quote-part générale versée par les municipalités à la MRC augmente de 1,6 %. « C’est une augmentation qui reflète l’inflation, qui oscille entre 2 et 2,2 % au Québec. L’objectif, quand on fait le budget, est d’essayer que la quote-part générale ne soit pas supérieure à l’inflation, c'est ce qui est important. »

Le budget 2019 prévoit plusieurs augmentations dans diverses fonctions. Le budget alloué à la sécurité incendie augmente de 51 000 $ pour 2019 : « En 2014, on a pris la décision de se mettre aux normes le plus rapidement possible, et depuis 2014, notre budget incendie a toujours augmenté. Cette année on met l’emphase sur la formation et la prévention, car l’élément numéro 1 des schémas de couverture de risque est la prévention. Nous avons fait l’acquisition de deux nouveaux camions, un qui devrait arriver d’ici la fin de l’année, et l’autre au printemps. »

M. Saint-Pierre explique qu’un autre point s’est ajouté cette année dans les prévisions, la prise en charge par la MRC du contrat avec l'entreprise Azimut (programmes de cartographie utilisés pour les données cadastrales, entre autres) utilisé par l’ensemble des municipalités. « Chaque municipalité faisait directement affaire avec Azimut. En ayant un seul contrat entre la MRC et Azimut, les économies sont importantes, mais cela représente 39 000 $ de plus dans le budget de la MRC. Il y a toutefois une économie importante pour les municipalités. »

D’autres augmentations ont été adoptées, celle liée à l’inspection régionale, de 23 800 $ : « Certaines petites municipalités se partagent un inspecteur municipal. Mais le besoin est grandissant, entre autres pour Saint-Valérien, qui a demandé une journée de plus cette année.

La MRC prévoit augmenter son budget de 30 000 $ en ce qui a trait au Plan de développement de la zone agricole. « L’année prochaine, on va avoir quelqu’un 28 heures par semaine pour travailler sur le plan. »

En transport adapté, la MRC augmente son budget de 19 000 $, le préfet précise qu’il s’agit d’un service légalement obligatoire et en croissance sur le territoire.

Commentaires

29 novembre 2018

Xéavier

Je pense que du sang neuf à la MRC ne ferait pas tord. Ce n'est pas un job à vie que d'être préfet.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média