Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

10 décembre 2018

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Rimouski prévoit accorder plus de place aux achats locaux

Le Conseil municipal présente un projet de règlement sur la gestion des contrats

Conseil municipal de Rimouski

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Le conseil municipal de Rimouski

Le Conseil municipal de Rimouski prévoit accorder davantage de place aux achats locaux lors d’octrois de contrats de 50 000 $ et moins.

Le maire de la ville, Marc Parent, précise que le Conseil souhaite se donner une marge de manœuvre de 3 % à la faveur des commerçants rimouskois. « Par exemple, on désire avoir une camionnette et on va en appel d’intérêt auprès des concessionnaires de la ville, on peut décider d’en ajouter un de l’extérieur. Quand un concessionnaire de la ville a un devis supérieur au devis le plus bas, mais pour une différence de moins de 3 %, on pourra quand même acheter localement. Cela représente 1500 $ sur un coût de 50 000 $. Même si ça nous coute 1500 $ de plus, c’est un produit vendu localement par un commerçant qui paye des taxes à Rimouski, qui engage des citoyens rimouskois. » 

Le Conseil municipal a présenté, lundi soir lors de la séance publique, un projet de règlement sur la gestion contractuelle qui inclut cette clause favorisant l’achat local. « C’est une question de trouver le juste équilibre, si on ne fait que faire des achats locaux, il y aura potentiellement des hausses de coûts qui vont être refilés à la population », précise la maire. 

Le règlement prévoit, entre autres, des mesures en lien avec le respect des lois applicables dans la lutte contre le trucage des offres, de la prévention des gestes d’intimidation, de trafic d’influence ou de corruption, ou de la prévention de situations de conflits d’intérêts et susceptibles de compromettre l’impartialité et l’objectivité du processus d’attribution des contrats.

Commentaires

11 dcembre 2018

jean

Faudra-il cependant ne pas payer trois fois le prix par abus des commerçants ou des entrepreneurs véreux.

12 dcembre 2018

Roger Demeule

Est-ce pour encourager le marché local que l`on achète un terrain pour le revendre à une grande firme américaine afin qu`elle le paie moins cher que si elle l`achèterait elle-même ?

14 dcembre 2018

Guy Moreau

et vous êtes bien heureux de récolter $300,000 de taxes avec la venu de Cosco pendant que le centre-ville se meurt et est déserté.....bizarre M. Parent

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média