Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

12 décembre 2018

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Des perspectives intéressantes en éolien pour La Mitis

Éoliennes

©Archives - L'Avantage Rimouski

Situé dans le territoire non organisé de Lac-à-la-Croix, le parc éolien de La Mitis est le projet le plus profitable pour la MRC de La Mitis.

RETOMBÉES. Impliquée financièrement dans trois projets éoliens de la région, la MRC de La Mitis entrevoit des possibilités de développement intéressantes grâce à ces sources de revenus qui sont appelées à s’accroître.

Selon les plus récentes données émises par la MRC, l’ensemble des revenus éoliens totalisent 4,97 M$ pour 2018, soit 270 000 $ de plus que l’année passée. Les bénéfices nets s’élèvent à un peu plus de 2 M$, dont près de 1,8 M$ seront versés aux municipalités pour le développement local.

Le parc éolien de La Mitis s’avère jusqu’ici très profitable pour la MRC. Ce projet communautaire génère à lui seul des revenus de près de 1,4 M$, redistribués à 78 % aux municipalités. Les 22 % restants, qui allaient en totalité dans un fonds de développement régional, seront scindés pour les 16 prochaines années. Une partie de ce montant, soit 150 000 $, ira à un autre fonds, le PM 150, qui permet une répartition d’argent servant à financer des projets locaux. Chaque municipalité obtient annuellement 6 000 $, en plus d’une somme proportionnelle à la richesse foncière uniformisée et à la population.

« Quand on fait des appels de projets, les premiers arrivés sont souvent ceux qui sont les mieux organisés. Les plus petits milieux, sauf si leur projet est mûr, doivent se dépêcher avec des projets parfois moins bien ficelés. On voulait éviter cela. L’idée, c’est de faire en sorte que les municipalités ne soient pas obligées de se dépêcher avant que les autres viennent vider le fonds. Si elles n’ont pas de projet dans l’immédiat, elles peuvent prendre le temps et laisser accumuler cet argent pendant quelques années. C’est pour développer une culture du développement local. L’objectif était aussi de mailler les municipalités avec les agents de développement de la MRC », précise le préfet de la MRC de La Mitis, Bruno Paradis.

Vers des profits au Lac-Alfred

Pour la première fois, des profits sont anticipés d’ici la fin de l’année 2018 relativement au projet éolien du Lac-Alfred. Le parc est détenu à 2,5 % par la MRC de La Mitis, tandis que la majorité des actions appartiennent à EDF et Enbridge. Après certaines difficultés survenues au cours des dernières années, la lumière semble apparaître au bout du tunnel.

« C’était un peu moribond, un mélange de logiciels qui ne correspondaient pas aux réalités climatiques de la région et de pales qui ont éprouvé des problèmes. Des entreprises comme EDF et Enbridge surveillent de très près la situation puisqu’elles ont investi plusieurs millions de dollars. Ils veulent un retour sur l’investissement, on commence à y arriver », souligne M. Paradis.

La Mitis, au même titre que les autres MRC du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie, a aussi une participation dans les projets Nicolas-Riou et Roncevaux. Cette alliance dans l’éolien a permis à la MRC de la Mitis d’engranger des revenus de près de 1 M$ pour la première année d’exploitation. « C’est au-delà de nos prévisions. C’est un projet de concertation qui ne s’est jamais vu et on voit que ça rapporte », signale Bruno Paradis.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média