Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

13 décembre 2018

Réal-Jean Couture - rjcouture2018@gmail.com

Le Drakkar à Rimouski pour deux matchs

Colten Ellis - Océanic

©Océanic - FolioPhoto

C'est un secret pour personne. Colten Ellis se verra confier le filet de l'Océanic vendredi soir, contre le Drakkar de Baie-Comeau.

L’Océanic de Rimouski a tout un défi devant lui d’ici les vacances de Noël dans la LHJMQ alors que le Drakkar de Baie-Comeau se pointe à Rimouski pour des matchs vendredi soir à 19 h 30 et samedi après-midi à 16 h.

Si les récentes rencontres contre Halifax et contre Drummondville étaient considérées comme des sérieux tests pour les membres de l’alignement de l’Océanic, ce programme double n’en est pas moins, contre les détenteurs du 2e rang de l’Association de l’Est de la LHJMQ.

Encore plus sérieux quand on sait que le retard de Baie-Comeau sur Moncton n’est que d’un point et que le Drakkar a deux matchs en mains sur les Wildcats. Il est très clair que cette équipe, qui vise les grands honneurs de la saison et une participation à la Coupe Memorial, ne se présente pas à Rimouski pour remettre quatre points  - même pas deux points – de classement à ses hôtes.

L’Océanic est sur une séquence de quatre victoires de suite, toutes les 4 sur la route. Jusqu’à quel point on souhaitera que cette séquence donne l’énergie et l’adrénaline aux joueurs en prévision du programme double contre le Drakkar ?

Si l’entraîneur adjoint Charles Juneau reconnaît qu’il y aura de l’émotion dans les deux matchs de la fin de semaine, « on a bien joué dans les quatre derniers matchs sur la route. On y va match par match, c’est certain. On fait des bonnes choses et il faut bâtir sur ces bonnes choses et il faut les transporter dans le match de vendredi. On pense au match de vendredi d’abord. On va transporter sur la glace les bonnes choses qu’on a faites, y compris notre 3e période à Victoriaville et on va amener ça vendredi contre Baie-Comeau. »

L’Océanic prend bien sûr très au sérieux ce programme double contre le Drakkar, au point d’avoir fait coucher l’équipe à Québec mercredi soir, après le match à Victoriaville, histoire de permettre à tous les membres de connaître une nuit normale, avant de déjeuner et ensuite de prendre la route pour entrer à Rimouski en début d’après-midi.

« On ne voulait pas que les gars entrent à Rimouski en plein milieu de la nuit. Il est important qu’ils aient eu une bonne nuit de sommeil. On sait très bien que de se coucher en milieu de nuit, cela ne donne pas une bonne nuit de sommeil, ce qui ne favorise pas la récupération. Les gars auront donc eu l’occasion de récupérer de la bonne façon. On aura par la suite bien mangé jeudi matin pour ensuite arriver à Rimouski pour se préparer vers le match de vendredi. »

Mentionnons que Carmine-Anthony Pagliarulo joue très bien son rôle de gardien auxiliaire chez l’Océanic. On l’a encore vu mercredi soir dans la victoire de 4-1 de l’Océanic sur les Tigres, à Victoriaville. On est en droit de croire que ce soir de repos pour le gardien # 1, Colten Ellis, lui servira en prévision du programme double contre le Drakkar (22-8-1-1).

Baie-Comeau a remporté ses trois derniers matchs 8-3 contre Chicoutimi de même que 7-1 et 5-2 contre Victoriaville, tous ces matchs à Baie-Comeau. Rimouski a remporté ses 4 derniers matchs à Drummondville, Shawinigan, Sherbrooke et Victoriaville. Et le Drakkar se rappelle qu’il a perdu 4-1 à Rimouski le 14 octobre dernier dans le seul match à date cette saison entre ces deux équipes.

Mentionnons que Baie-Comeau ne reviendra pas à Rimouski cette saison (du moins, en saison régulière) tandis que Rimouski sera sur la Côte-Nord le 29 décembre et fermera sa saison à Baie-Comeau dans un programme double les 15 et 16 mars prochains.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média