Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économie

Retour

14 décembre 2018

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

L’arrivée d’un Costco pourrait apporter des revenus de taxes de 300 000 $

Marc Parent CCIRN Rimouski

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Marc Parent lors d'une conférence devant la Chambre de commerce et de l'industrie Rimouski-Neigette.

Le maire de Rimouski, Marc Parent, affirme que l’arrivée hypothétique d’une grande surface de type Costco permettrait des revenus de taxes de près de 300 000 $ qui pourraient servir à la mise en valeur de la ville.

Lors d’une conférence donnée devant la Chambre de commerce et de l’industrie Rimouski-Neigette hier (jeudi) sur le budget de la Ville et ses perspectives pour 2019, le maire a expliqué que les revenus de la Ville émanent des revenus de taxes, mais aussi de l’augmentation de sa richesse foncière, qui passe par le développement commercial : « Prenons une situation totalement hypothétique, où un magasin de grande surface comme Costco viendrait s’établir à Rimouski. À la base, on parle d’un investissement de près de 20 M$. Du jour au lendemain, c’est plus de 300 000 $ en revenu de taxes municipales que l’appareil municipal aurait à sa disposition, entre autres, pour contribuer à la mise en valeur de Rimouski. »

Il a ajouté que l’arrivée d’une bannière de prestige comme Costco pourrait également jouer un rôle de première importance sur l’attractivité de la Ville, et par conséquent, sur les fuites commerciales : « L’offre commerciale sur le territoire de la Ville de Rimouski depuis 2012 a augmenté de 24 %. Pour la même période, selon une étude de la SOPER en 2018, les fuites commerciales ont augmenté de près de 270 %, ce qui représente près de 170 M$ en biens qui ne sont pas achetés sur le territoire de la ville. Ces fuites sont une perte directe, 50 % de l’offre commerciale à Rimouski est consommée par des gens qui viennent de l’extérieur de la ville. »

M. Parent est d’avis qu’une stratégie faisant en sorte que les acheteurs potentiels profitent pleinement de Rimouski et non seulement de la Cité des achats doit être mise en place, exercées sous le leadership de la SOPER, de la Chambre de commerce et de la Ville: « On peut facilement penser que des résidents du Nouveau-Brunswick, de la Gaspésie, de la Côte-Nord, décideront de venir faire un tour à Rimouski. Les visiteurs qui viennent dépenser à Rimouski ne le font pas seulement dans les magasins à grandes surfaces, mais dans les autres commerces avoisinants. Ils séjournent dans nos hôtels, mangent dans nos restaurants, visitent nos attractions touristiques et profitent de notre offre culturelle. Il faut les encourager à visiter des plus petits commerces, à se promener ailleurs à Rimouski s’ils ne trouvent pas ce qu’ils cherchent dans les grandes surfaces. »

Appréhensions

La conférence de M. Parent n’a toutefois pas dissipé certaines craintes de la Chambre de commerce quant à l’arrivée éventuelle d’un magasin Costco. « On a des avis partagés de nos membres par rapport au Costco. Ça reste une rumeur, qui s’intensifie de plus en plus, mais c’est une rumeur. On demeure prudent. Pour le moment, on a débuté notre travail de terrain. On a des membres qui par expérience, avec la venue du Wal Mart ou autre, ont vu une croissance de leur chiffre d’affaires, donc ce n’est pas totalement négatif. Bien entendu, on a aussi l’enjeu de la main-d’œuvre dans le commerce de détail, ou il y a déjà de la difficulté. On sait qu'ils ont une capacité de payer plus grande que nos petits commercants, que l’offre de Costco est supérieure, ça a un avantage pour nos travailleurs du commerce de détail qui pourraient améliorer leurs conditions et ensuite réinjecter de l’argent dans la ville, mais c’est un dilemme dans lequel on se trouve », indique la présidente, Catherine Lavoie.

Mme Lavoie se dit toutefois moins préoccupée  pour les commerces du centre-ville, plus spécialisés : « On a déjà un plan d’action avec le projet « Fièrement local » pour les aider à se nicher davantage dans une offre de services spécialisée, ce qu’une grande surface ne pourra jamais offrir, au niveau des produits spécialisés. La SOPER est là aussi pour d’éventuelles réorientations. Cependant, selon ce qu’on a comme étude, ce sont les marchés d’alimentations qui se trouvent dans les clientèles visées avec la gamme de produits. »

La présidente indique également que la fuite commerciale est une inquiétude pour la communauté d’affaires : « Effectivement, nos gens s’en vont, et un Costco éventuel, on peut se dire que si ce n’est pas ici, il y a de fortes chances que ce soit ailleurs. Donc on est partagé là-dessus. »

Elle affirme que la chambre gardera un œil attentif sur la vente du terrain commercial tout récemment acquis par la Ville. « On veut s’assurer qu’il ne soit pas vendu à rabais, on ne considère pas qu’une multinationale telle que celle-ci (Costco) n’a pas les moyens de payer le juste prix pour un terrain de ce type-là. On sait à quel prix il a été vendu, et on va suivre à combien il va être revendu. »

Catherine Lavoie

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Catherine Lavoie

Commentaires

14 dcembre 2018

Helene

Je suis d avis qu"un grand magasin d envergure comme costco "va apporter de l eau au.moulin comme on dit ...regardez à St-Romuald ...ça pousser tout autour depuis qu'il y a un costco ....c est positif pour une ville centree comme Rimouski !

14 dcembre 2018

Robin Lebel

Il y a l'impact démographique a ne pas négligé. Des gens viendront s'installer ici alors qu'ils auront décroché un emploi à Rimouski soit chez Cosco, soit ailleurs afin de prendre la relève des gens qui auront quitté leurs emplois au profit de Cosco. L'arrivée de Cosco provoquera à coup sûr une augmentation de trafic sur le réseau routier. Quand on pense à notre 132 qui a des zones de 50 km, une traverse à piéton et que dire du seul pont qui nous relis a Cacouna... Avec un Cosco on ne fera pas qu'augmenter l'achalandage local. Ce sera celui de toute la région qu'il faudra repensée dans les années suivant l'arrivée de ce géant du commerce.

14 dcembre 2018

Jean-Yves Thibault

CA SERAI BIENVENUE COSCO A RIMOUSKI

14 dcembre 2018

yvon morissette

oui depuis le temps qu on l attend,,,

14 dcembre 2018

Francis Tardif

300.000 $ en taxe peut être !! Mais combien de taxes en pertes a cause de fermeture de d'autre magasins causé par Costco ?

14 dcembre 2018

Marjolaine Lepage Gaspesie

Merveuilleux moins long que d aller a Québec

14 dcembre 2018

Suzanne Ouellet

Si Rimouski veut pas .....pourquoi pas Mont-Joli.....près de l’aéroport....l’hotel Qui se construit....ça serait super aussi.....

14 dcembre 2018

Darren Smith

Bien dit Monsieur Tardif, de toute façon le maire peut bien dire ce qu'il pense. Il n'a même pas été capable d'honorer sa promesse de régler le problème de la cathédrale en 90 jours tel que promis. Pas plus qu'il a berné le monde en se présentant à la mairie....tout ce qu'il voit c'est l'argent et surtout le pretige que cela peut lui apporter (les photos il est bon là dedans) on est loin....très très loin du maire Forest.

15 dcembre 2018

Josee

Personne contacte et coordonné pour demande demploi svp cela minterresse réellement. Merci

15 dcembre 2018

Jérémie Côté

j'irais au costco a rimouski a la place d'aller a quebec et en passant par métronomie et quelques boutiques en meme temp, canadian tire, canac, etc...

17 dcembre 2018

gervais fillion

J'aimerais bien savoir les faveurs que Cosco va demander a Rimouski pour s'installer ???et la trail a vache de 132 sera tellement utiliser avec ses boites a ticket que finallement la 20 va arriver au Bic .Tout n'est pas si economique chez Cosco,verifier bien les prix!!

17 dcembre 2018

Gaston Fillion

Bravo pour Costco, on vous attend. Le but de Costco pour chacun de nous, c'est de prendre ce qui fait notre affaire et de payer le juste prix. Tant mieux si ça ouvre le marché avec la compétition, il y a de la place pour tout le monde.

17 dcembre 2018

ginette element

il serait temps les gens vont a quebec,,,,,

18 dcembre 2018

Brenda

. Moi je demeure en gaspesie près de PERCE je compte aller plusieur fois et ici ds coi bcp mo de vont aller a aussi lâchez pas

18 dcembre 2018

JFL

TSSSS il n'y a pas un commentaire écrit sans faute !!!!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média