Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

15 décembre 2018

L’Océanic domine le Drakkar 4-1

Baie-Comeau vs Rimouski

©Océanic - FolioPhoto

L'Océanic de Rimouski a profité du deuxième match d'un programme double pour remettre les pendules à l'heure contre le Drakkar de Baie-Comeau.

Gêné par son revers de vendredi soir, l’Océanic de Rimouski a remis les pendules à l’heure contre le Drakkar de Baie-Comeau, l’emportant ce samedi 4-1, pouvant ainsi partir en vacances sur une bonne note.

L’Océanic, qui célébrait le 50e anniversaire de la LHJMQ avec des invités de prestige, y compris la Coupe du Président et la Coupe Memorial et le commissaire Gilles Courteau, a ajouté à son avance de 3-0 après 40 minutes avec le 19e d’Olivier Garneau cette saison, aidé de Jacob Bernard et Jimmy Huntington qui participait au pointage pour un 13e match de suite.

Seul bémol : le 21e de Nathan Légaré en avantage numérique avec 103 secondes à faire dans le match, privant Colten Ellis d’un 3e jeu blanc cette saison. Les deux équipes, comme les autres formations du circuit, partent en vacances, sauf les directeurs généraux pour qui la dernière session intense des transactions cette saison débute demain (dimanche). Des transactions sont déjà réalisées et il faudra voir à quel moment la LHJMQ confirmera son acceptation de ces trocs.

« L’IDENTITÉ QUE L’ON VEUT DÉPLOYER ! »

« C’est un match ‘A’ pour nous, c’était sans équivoque. Les gars ont joué comme il faut jouer, avec beaucoup d’entrain, beaucoup de détermination. Une belle victoire. » Serge Beausoleil avait le sourire plus facile qu’après le revers de 4-3 de la veille contre ce même Drakkar de Baie-Comeau.

Il est manifeste que tous les joueurs ont participé à ce succès collectif. « Ce n’est pas une semaine facile pour les gars. Ce sont les examens, c’est le congé des fêtes qui se pointe mentalement et d’être sur la tâche de cette façon, c’est très impressionnant et je suis vraiment très fier d’eux. On a livré un match très physique, on est demeuré dans les limites de la légalité. C’est exactement l’identité que l’on veut déployer. »

Serge Beausoleil n’a pas manqué de saluer les partisans. « Je veux souhaiter un Joyeux Noël à tous nos partisans. Vous êtes extrêmement précieux pour nous, vous êtes derrière nous tout le temps, bon an, mal an, et c’est très plaisant de vous savoir à nos côtés et on vous espère pour longtemps encore. Joyeuses fêtes ! »

UN BUT ET DE NOMBREUX COUPS

Séquelles du match d'hier ? Toujours est-il que le même quatuor d'arbitres qu'hier est sur la glace et les deux équipes semblent avoir le jeu ouvert pour les coups et mises en échec, au point que d'un incident à l'autre, il y a lieu de tirer pile ou face pour savoir si les officiels vont sévir.

Sauf qu'en début de match, après un premier tir au but par Jimmy Huntington à 1:30, l'Océanic se voit gratifier un jeu de puissance à 2:59 et Cédric Paré en profitera pour faire 1-0 avec son 7e de la saison, aidé de Mathieu Bizier et Anthony Gagnon à 4:36.

Par la suite, les mises en échec sont sévères et pas toutes légales. Shawn Element y est allé d'une mise en échec par derrière sur Nathan Ouellet et il a eu la visite de Parker Bowman. Et la période se terminera par un début de jeu de puissance pour l'Océanic alors que Gabriel Fortier est pénalisé à 19:44 pour rudesse dans le cercle du gardien Ellis. Mais le nombre de coups non pénalisé est important et il faudra voir si les équipes profiteront de la pause de 18 minutes pour revoir leurs approches. La période se terminera 1-0 pour l'Océanic qui a dominé 15-7 dans les tirs. L'Océanic a vraiment dominé cette première période.

REBOND ET REVIREMENT

L'Océanic a connu deux jeux de puissance en début de période, mais n'a pas pu ou su en profiter. Il y a eu tout de même domination de l'Océanic jusqu'à la 13e minute alors que les visiteurs ont occupé dangereusement la zone des locaux, venant près à quelques reprises, de niveler les chances, mais Colten Ellis a fait une couple d'arrêts dignes de mention, sous l'approbation du public.

Et à 15:36, un mauvais rebond de la bande permet à Jason Imbeault d'y aller de son 3e de la saison, aidé de Christopher Inniss et de Cédric Paré. Anthony D'Amours est puni pour avoir retardé la partie (rondelle dans les gradins) et pendant cette pénalité, Dmitry Zavgorodniy provoque un revirement à la ligne bleue adverse et il se présente seul devant le gardien Jessiman et le déjoue pour faire 3-0 avec son 19e de la saison. La période se termine avec l'appel d'une pénalité à Charle-Édouard D'Astous pour obstruction et les deux minutes seront purgées en début de 3e période. C'est donc 3-0 pour l'Océanic qui a dominé 11-6 dans les tirs et c'est 26-13 à ce niveau.

PROLONGATION… Ne sont pas de l'alignement pour l'Océanic Frédéryck Janvier (blessé), Zachary Massicotte et Eliott St-Pierre (retranchés) de même qu'Alexis Lafrenière et Radim Salda (mondial junior)… Ne sont pas de l'alignement du Drakkar Xavier Bouchard (suspendu), D'Artagnan Joly, Justin Blanchette (retranchés) et Ivan Chekhovich (mondial junior)… Colten Ellis (14-9-2-0) avec des moyennes de 2,53 et ,912 est devant le filet de l'Océanic… Kile Jessiman (15-5-0-0) avec des moyennes de 2,75 et ,904 est devant le filet du Drakkar… Les arbitres du match de ce soir, comme hier soir, sont Samuel Bernier (26) et Simon Tartre (37)… Ivan Chekhovich du Drakkar a pris le départ vers son équipe Russe au mondial junior… C'est jour du 50e anniversaire de la LHJMQ… Le commissaire du circuit, à sa 33e saison, Gilles Courteau, est sur place… Il n'est pas venu les mains vides, étant à Rimouski depuis hier avec la Coupe Memorial… Les partisans ont fait la queue pour se faire photographier avec ces deux objets précieux… Pour la mise en jeu officielle, le commissaire Courteau était accompagné de Doris Labonté, Jonathan Beaulieu et Michel Ouellet… Aussi à la mise en jeu protocolaire, le député de Rimouski à l'Assemblée nationale, Harold Lebel, le président et directeur administratif de l'Océanic en Éric Boucher et le maire de Rimouski, Marc Parent… La période des transactions débute officiellement demain… Les rumeurs veulent que plusieurs transactions seraient conclues, mais aucune touchant l'Océanic de Rimouski à ce jour… Il faudra voir si les premières transactions seront annoncées demain, considérant qu'elles sont officielles qu'une fois que la LHJMQ les a rendues publiques…

STATISTIQUES DU MATCH

But Drakkar               0 – 0 – 1 = 1

But Océanic               1 – 2 – 1 = 4

Lancers Drakkar         7 – 6 – 11 = 24

Lancers Océanic         15 – 11 – 4 = 30

Lancers dangereux     8 – 7 Océanic

Mise en jeu                 29 – 26 Océanic

Mise en jeu                 24 – 21 Drakkar

Jeu de puissance         1 / 5 BAC et 1 / 7 RIM

Assistance                  3 416 personnes

Étoiles: Cédric Paré RIM, Jimmy Huntington RIM et Anthony Gagnon RIM

Multi points Rimouski: Cédric Paré (1-1)

Prochain match Rimouski: lundi 31 décembre 14 h local contre Québec

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média