Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

19 décembre 2018

Charles Lepage - clepage@lexismedia.ca

Atteinte de la maladie de Friedreich elle publie son premier livre

RÉSILIENCE - TÉNACITÉ - PERSÉVÉRANCE

Julie Lemieux

©Photo- Facebook

Julie Lemieux

Prenant son courage à deux mains, une mère de famille dans la quarantaine, Julie Lemieux-Budimlic, atteinte de l’ataxie de Friedreich, vient de compléter son premier livre après cinq ans d’efforts et de ténacité.

« En moyenne ce qui prend 5 minutes pour une personne normale, me prend deux jours » - Julie Lemieux-Budimlic

Dans le livre « Ma médecine personnelle », cette résidente des Cèdres près de Montréal dont les grands-parents sont originaires de Saint-Simon et de Saint-Fabien près de Rimouski, raconte, en 114 pages, sa propre histoire, ses découragements, ses déceptions, ses luttes et ses victoires. Elle partage les côtés sombres de sa maladie, mais aussi ses astuces, sa façon de penser et sa façon d’apprécier la vie.

« On ne naît pas tous égaux, certains ont plus de facilités! Oui, je suis atteinte d’une maladie neurologique grave, l’ataxie de Friedreich. Cela fait longtemps que je ne peux plus écrire ni utiliser un clavier d’ordinateur. J’ai pris mon courage à deux mains, avec la souris, et 5 ans plus tard, une lettre à la fois, je suis là pour partager avec vous mon approche positive de la vie. Je partage aussi mes astuces, mes façons de penser qui pourraient aider les personnes malades, leurs proches ou le personnel aidant côtoyant de proche une maladie. Tout un chacun pourrait trouver quelque chose dans ces quelques pages, ne serait-ce qu’une façon d’apprécier la vie », dit-elle.

Née en 1968, Julie Lemieux a dû adopter le fauteuil roulant à partir de l’âge de 19 ans. Sa maladie neurologique dégénérative déclarée à l’âge de 8 ans continue ses ravages aux fils des années. Les 33 premières années de sa vie, elle les a vécues au Québec. Elle adopte ensuite la Belgique après s’être mariée avec un Belge. Ensemble, ils auront un garçon en 2005 après quoi ils reviendront au Québec pour s’installer aux Cèdres. « Pendant tout ce temps, j’ai appris à grandir, à vivre et à être une épouse et une mère malgré cette maladie excessive », ajoute-t-elle.

« Je n’ai jamais eu de regrets, il faut apprendre à vivre avec la maladie et les limitations que celle-ci impose. Une fois que l’on a accepté, on voit les choses différemment. Des rêves j’en ai réalisé et j’en ai encore. Continuer de voir grandir et s’épanouir mon garçon est actuellement mon plus beau rêve », témoigne Mme Lemieux.

Le livre « Ma médecine personnelle » par Julie Lemieux-Budimlic aux éditions Essor-livres est paru le 23 novembre et on le retrouve en librairie et sur internet.

Le livre « Ma médecine personnelle »

©Photo - gracieuseté

Le livre « Ma médecine personnelle » aux éditions Essor-Livres (ISBN : 978-2-924695-86-9)

Commentaires

20 dcembre 2018

steeve

Bravo et bon succès !

1 janvier 2019

julie lemieux

merci!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média