Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

20 décembre 2018

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Les Échos du palais de justice de Rimouski – 20 décembre

Palais Rimouski

©Alexandre D'Astous - L'Avantage Rimouski

Le palais de justice de Rimouski.

Voici quelques décisions prises ce jeudi par le juge James Rondeau de la Cour du Québec au palais de justice de Rimouski.

Il déménage sans prévenir son agent de probation

James Banville, 21 ans, de Rimouski, reconnaît avoir quitté sa résidence de Rimouski pour se rendre à Matane sans informer son agent de probation alors qu’il était tenu de le faire dans la cadre de sa probation. « Les policiers se sont présentés dans un appartement de Matane le 13 août 2018 après avoir reçu un appel pour du désordre et des cris. Ils se sont rendu compte que l’accusé avait brisé la condition de prévenir de tout changement d’adresse », indique le procureur de la Couronne, Me Luc Cyr. Le juge impose une peine de 45 jours de prison à Banville à être purgés les samedis et dimanches à compter de ce samedi. « Il faut que les ordonnances de la Cour soient respectées, sinon elles ne veulent rien dire. Je soustrais la détention préventive équivalente à 15 jours de votre peine, pour un reliquat de 30 jours à purger », ordonne le juge.

Mandat d’arrestation

Le juge Rondeau émet un mandat d’arrestation à l’endroit de Stéphane Lebel qui était absent de la Cour lundi et ce vendredi. Son avocate, Me Maryse Beaulieu, a tenté à de nombreuses reprises de le rejoindre. « J’ai parlé à son ancien colocataire qui me dit qu’il se trouve à l’extérieur du pays. Il m’a donné un numéro de cellulaire, mais ça ne répond pas », mentionne-t-elle.

 

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média