Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

21 décembre 2018

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Le gouvernement du Canada investit dans les technologies propres en agriculture

Industries Mélymax

©Pierre Bellemare - L'Avantage Rimouski

David Lametti

Le secrétaire parlementaire du ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, David Lametti, confirme un investissement de près d'un million de dollars dans KSM afin de construire et d'exploiter une usine-pilote dans des installations industrielles à Thetford Mines, au Québec.

KSM a mis au point une technologie brevetée qui utilise des résidus miniers pour produire des engrais plus efficacement. L'entreprise pourra ainsi remplacer les procédés coûteux et énergivores actuels. La nouvelle technologie de KSM contribuera à réduire les émissions de gaz à effet de serre, et l'engrais produit aura moins de répercussions sur le sol, ce qui mènera à des cultures plus saines.

Le financement viendra appuyer KSM alors qu'elle est en voie de devenir un chef de file mondial de la production d'engrais. La croissance du marché mondial des technologies propres représente une occasion sans pareille pour le Canada, et ce sont des entreprises comme KSM qui mettent le pays à l'avant-plan sur la scène internationale.

« Grâce à l'investissement annoncé aujourd'hui, nous appuyons le développement d'une technologie propre qui aura un effet positif sur l'économie locale, mais aussi sur l'environnement. Par l'intermédiaire de Technologies du développement durable Canada, notre gouvernement réalise les investissements requis pour ériger un secteur des technologies propres de calibre mondial », déclare le secrétaire parlementaire du ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, David Lametti.

« Les investissements dans les technologies propres nous permettent de nous attaquer aux plus grands problèmes environnementaux. En appuyant ce secteur, nous soutenons l'économie dans son ensemble, nous créons des emplois bien rémunérés et nous contribuons à la protection de notre précieuse planète », précise le ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, l'honorable Navdeep Bains

« D'ici 2025, les agriculteurs devront produire trois fois plus de nourriture par hectare pour répondre aux besoins d'une population mondiale croissante. KSM a trouvé une solution moins coûteuse et moins énergivore pour la production d'engrais. C'est la raison pour laquelle TDDC soutient ce projet », indique la présidente-directrice générale de Technologies du développement durable Canada, Leah Lawrence.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média