Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

24 décembre 2018

Charles Lepage - clepage@lexismedia.ca

Année de découvertes et de transition au Théâtre du Bic

MOMENTS FORTS

Eudore Belzile - Théâtre du Bic

©Photo : Charles Lepage - L'Avantage Rimouski

Eudore Belzile, directeur artistique et directeur général du Théâtre du Bic.

Après un très bon début de saison en 2018 et en attente d’une transformation majeure en 2020, une autre saison remplie de moments forts et de découvertes s’annonce en 2019 au Théâtre du Bic/Théâtre les gens d’en bas.

Première nouveauté : le tarif 30 ans et moins devient 35 ans et moins. Et parmi la dizaine de spectacles à voir au cours de cette période, le spectacle solo de danse « Bang Bang » de la Compagnie Manuel Roque est à ne pas manquer le 24 janvier. « Du ballet à la gigue en passant par le hip-hop, « Bang Bang » laisse la parole au corps dans ce qu’il y a de plus combatif et désespéré, de plus libre. Manuel Roque est un chorégraphe et un danseur exceptionnel de classe internationale et c’est très accessible comme spectacle et pas trop abstrait comme danse », suggère Eudore Belzile, directeur artistique et directeur général du Théâtre du Bic.

Autre suggestion présentée le 15 février : « J’t’aime encore », un monologue très drôle et touchant avec la comédienne Marie-Joanne Boucher sur un texte de l’auteure Roxanne Bouchard. « C’est un texte qui parle de l’enracinement amoureux, de la condition féminine. En fait, c’est une femme qui fait le point à 40 ans, qui mesure la distance entre ses rêves de la vingtaine et sa situation à 40 ans. »

En théâtre documentaire et performance, « Post Humains » présenté le 14 mars nous amène à réfléchir à l’avenir de l’espèce humaine. Qu’avons-nous à perdre ou à gagner ? Et surtout, jusqu’où irons-nous ? « C’est un théâtre drôle, percutant et rigoureux ! C’est une enquête faite par l’auteur et on retrouve beaucoup d’autofictions dans ce spectacle qui a reçu un très bel accueil de la critique à Montréal. »

Enfin, Eudore Belzile invite le public à ne pas manquer le spectacle « Le Coffre » de Luc Boulanger qu’il réalise avec les élèves de secondaire 1 et 2 de Bic et Saint-Valérien, à l’école du Bic. « Ce sera une production assez impressionnante, car on fait appel à un collaborateur multimédia. Il y aura de nombreuses projections, c’est un spectacle I-Tech mettant en vedette des élèves. »

Les travaux d’agrandissement du Théâtre du Bic au coût de 3 M$ devraient débuter en 2020 espère-t-on. Dès le début de janvier 2019, la Ville de Rimouski établira les étapes de la rénovation (cahiers de charge, les plans et devis, les appels d’offres).

On peut voir l’ensemble de la programmation 2019 au :  http://theatredubic.com/saison-2018-2019/spectacles.php

Théâtre du Bic

©Photo : archives L'Avantage

En 2020, au moment de la « grande rénovation » du Théâtre du Bic, les dirigeants devront trouver un autre emplacement pour une période de neuf mois afin d’y présenter la programmation prévue.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média