Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

03 décembre 2018

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Hausse moyenne du compte de taxes de 71 $ à Rimouski

Rimouski adopte son budget pour 2019

Sylvain St-Pierre

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Sylvain St-Pierre présente les prévisions budgétaires de la Ville de Rimouski pour 2019.

BUDGET RIMOUSKI. La Ville de Rimouski a adopté ce lundi soir, en séance extraordinaire, un budget équilibré de 87,4 M$ pour 2019, impliquant une hausse du compte de taxes de 71 $ pour une résidence d’une valeur moyenne de 210 800 $, comparativement à 48 $ l’an dernier.

 

Cette hausse de 3,1 % fait passer le compte de taxes moyen de 2 301 $ à 2 372 $. Le conseil municipal a fixé l’augmentation de la taxation sous le niveau actuel de l’indice des prix à la consommation (IPC), soit à 2,05 % et a dû prendre en considération l’impact du remboursement de l’emprunt de 7 M$ sur 20 ans pour le complexe Desjardins, qui représente une variation de 1,05 %.

L’emprunt à la charge net de la Ville se situe à 62,8 M$ en 2019, en comparaison avec la valeur nette des immobilisations de la Ville projetées, soit 372,6 M$ d’actifs. « La dette nette de Rimouski pour 2018 s’élève à 1098 $ par habitant, à titre comparatif, Victoriaville en 2017 avait 1 256 $ par habitant. Le ratio de la dette nette en fonction des charges de la ville est aussi excellent, à 0,67 $, il se situe au-dessous de Victoriaville (0,72 $ en 2017) », précise M. St-Pierre.

Il est précisé qu'à l'avenir, les futures prévisions budgétaires de la ville devront tenir compte de la majoration des services de la Sûreté du Québec, lorsque Rimouski atteindra 50 000 habitants. « En 2017, on était à 49 132, Nous sommes actuellement à 49 482 habitants, on a eu une augmentation de 350 habitants en un an. On souhaite que le gouvernement provincial puisse assouplir cet élément d'ici là. La majoration serait de 15 %, sans ajout de service, ce qui correspondrait à une augmentation prévue de la facture de 976 750 $, et à une augmentation de 43 $ pour un compte de taxes moyen », explique le directeur des Ressources financières à la Ville de Rimouski, Sylvain St-Pierre.

Revenus et projets

En termes de revenus, en plus des taxes (63,838 M$), Rimouski prévoit entre autres bénéficier cette année de revenus provenant de la filière éolienne qui seront investis dans le financement de projets structurants plutôt que de financer les opérations quotidiennes. « Je pense entre autres au centre-ville, et au complexe de soccer couvert. Rimouski recevra près de 500 000 $ en fonds additionnels cette année. Ce sont des sources de revenus assurés pour un minimum de 20 ans », explique le maire de Rimouski, Marc Parent.

Au chapitre des projets, le programme triennal d’immobilisations 2019-2020-2021 a été présenté en juillet dernier, le prochain sera présenté en juillet 2019. Le maire de Rimouski précise que plusieurs investissements sont à entrevoir pour 2019, comme la construction d’un bâtiment pour les services animaliers et la réfection de la caserne de pompiers de l’avenue de la Cathédrale qui se poursuit. La première phase de la mise en valeur du centre-ville devrait débuter en 2020, et les réflexions sur le plan de conception, le design architectural et les consultations publiques se tiendront en 2019, assure le maire.

Nouveau fonds écoresponsable

La Ville met en place un nouveau fonds dans le budget 2019, le fonds affecté aux projets écoresponsables, une enveloppe de 250 000 $ puisée dans l’excédent de fonctionnement non affecté. Marc Parent précise que cette somme servira aux initiatives qui ont un impact direct sur la consommation énergétique de la Ville. « Il s’agit d’une mesure concrète pour faire face aux défis climatiques. Ce fonds découle d’une préoccupation du conseil municipal qui veut mettre en place des actions ponctuelles qui permettront de protéger quotidiennement l’environnement. »

Dans le cadre de ce nouveau fonds, la Ville prévoit, entre autres, en 2019 la tenue d’une analyse scientifique pour la conversion de l’éclairage des rues à la DEL, pour un montant estimé à 15 000 $. Le maire précise que les économies générées par les projets réalisés à même ce fonds seront réinvesties dans celui-ci.

Tarifs pour le nouveau complexe

La Ville annonce que le projet du complexe sportif Desjardins respecte les engagements financiers présentés à la population en 2017, soit un impact sur le taux de taxation de 0,01 $ du 100 $ d’évaluation, soit 21 $ de plus pour une propriété moyenne de 210 800 $. Le complexe représente un emprunt de 7 M$ sur un projet de près de 42 M$, 67 % du financement provenant de subventions et contributions.

Pour 2019, la Ville prévoit recevoir des revenus des usagers et autres revenus (dont la contribution de Desjardins) de près de 1,7 M$ et des dépenses de l’ordre de 2,2 M$ et dévoile la tarification de plusieurs services en vigueur à l'ouverture du complexe. Pour une entrée individuelle aux bains libres, il en coûtera 5,50 $ (tarif actuel à Rimouski de 4,50 $) et pour les activités de glace libre, 4 $ (1,50 $ actuellement). La location de la glace coûtera 218 $, en comparaison avec celle du Colisée à 214 $ actuellement. « Nous offrirons des accès illimités familiaux, peu importe le nombre d’enfants, à des tarifs avantageux, en plus d’un accès gratuit aux bains libres et au patinage une fois par mois » ajoute le maire. Les familles vivant sous un même toit auront également un accès illimité pour un an aux bains libres et accès aux activités de glace libre pour 230 $, aux bains libres pour 185 $ et aux activités de glace libre pour 65 $.

Commentaires

4 dcembre 2018

steeve

Cessez donc de vous voter des augmentations et des conditions de travail plus qu'avantageuse que la normal des citoyens. Il y a trop d'employés à la ville. Il faut des coupes.

4 dcembre 2018

Jean

Pis donner $10,000. pour de la boxe,et après on facture aux contribuables.

4 dcembre 2018

Charles

Vous n'avez donc aucun scrupule d'augmenter les taxes année après année ? Faites des coupures d'employés à la ville il y en a trop et cessez de passer la gratte lorsqu'il n'y a pratiquement pas de neige. Maudits syndicats ! Une peste.

5 dcembre 2018

Jean

Je vous appuis M. Charles

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média