Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Football

Retour

05 décembre 2018

René Alary - ralary@lexismedia.ca

Éric Avon ne sera pas de retour au poste d’entraineur-chef des Pionniers football

Éric Avon

©Stéphane Fournie

Éric Avon aura dirigé les Pionniers pendant quatre saisons

Une semaine après avoir confirmé le retour d’Éric Avon au poste d’entraineur-chef de l’équipe, les Pionniers du Cégep de Rimouski annoncent qu’il ne sera pas de retour à la barre du club en 2019.

Selon la version officielle de l’établissement, il désire prendre un pas de recul à la tête du programme de football des Pionniers, lui qui est enseignant à temps complet au Cégep. Son intérêt et sa passion pour l’équipe de football du Collège de Rimouski sont toujours présents. 

« Nous avons discuté de plusieurs scénarios et nous déterminerons ensemble son rôle dans notre équipe d’entraîneurs au cours des prochaines semaines. Nous souhaitons absolument garder Éric parmi nous. Il a mis en place les bases solides de notre programme et nous sommes très chanceux de travailler avec lui », explique Charles Doyle Poirier, gestionnaire administratif du programme d’excellence sportive au Cégep rimouskois.

Dans une entrevue à l’Avantage mercredi dernier, ce dernier avait pourtant confirmé le retour d’Avon pour une cinquième saison, lui qui avait succédé à Alain Tourigny en juin 2015. Ce dernier avait pris la décision de retourner dans sa région natale après six saisons comme entraineur-chef.

Le poste d’entraîneur-chef à temps plein des Pionniers sera affiché sous peu avec l’ajout de certaines responsabilités dont les très importantes tâches reliées au recrutement. C’est ainsi que les Pionniers ont signifié à leur recruteur en chef Paulin Gaudreault que son contrat qui prendra fin le 31 janvier prochain ne sera pas renouvelé. Il aura été en poste durant 13 des 17 saisons d’existence des Pionniers, soit en 2002 et 2003 ainsi que de 2008 à 2018. Durant l’intervalle, Gaudreault avait travaillé dans le recrutement avec le Vert et Or de Sherbrooke dans le circuit universitaire.

 « Nous sommes très satisfaits pour toutes ces années de bon travail et pour son apport à notre organisation. Nous lui souhaitons la meilleure des chances pour ses projets futurs », mentionne Charles Doyle Poirier.

On peut penser que, sur une base comptable, les salaires de MM Avon et Gaudreault, seront fondus en un seul pour permettre l’engagement d’un entraineur-chef à temps plein.

En 17 saisons, les Pionniers n’ont eu que trois entraineurs-chefs : Luc Dorion (2002 à 2008), Alain Tourigny (2009 à 2014) et Éric Avon (2015 à 2018).

À lire: Le statu quo n'était plus possible - Éric Avon  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média