Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économie

Retour

05 décembre 2018

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Le Défi OSEntreprendre a la cote au Bas-Saint-Laurent

Defi OSentreprendre bas-saint-laurent

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Shaun Boiclair, Guylaine Sirois, Isabelle Béchard, propriétaire de Les Biquettes de la Coulée à Matane et Marc-Olivier Grenier, du projet Pionniers du sport électronique au Cégep de Rimouski.

Le concours en entrepreneuriat Défi OSEntreprendre est de retour au Bas-Saint-Laurent, qui s’est classée en première position au niveau de la province l’an passé dans le volet Entrepreneuriat étudiant, avec 4 158 jeunes participants et 249 projets présentés.

La présidente du Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent, Guylaine Sirois, a profité du lancement de cette 21e présentation du concours pour souligner le dynamisme de la fibre entrepreneuriale dans les huit MRC de la région. « Nous nous sommes aussi classés 2e pour le volet Création d’entreprise, avec 67 entrepreneurs et 44 projets, et données intéressantes, 40 % des participants avaient moins de 35 ans et 55 % étaient des femmes. Dans la région, nous avons également une catégorie supplémentaire, le Volet régional transmission d’entreprise, qui remet 1500 $ à un entrepreneur ou groupe d’entrepreneurs ayant pris la relève d’une entreprise. L’an dernier, les propriétaires de Métro Supermarché Sirois de Rimouski l’ont remporté. »

L’an dernier lors de la finale régionale, le Bas-Saint-Laurent a accueilli 43 finalistes dans le volet Entrepreneur étudiant et 35 pour le volet Création d’entreprise. Mme Sirois ajoute que 26 agents responsables sont mobilisés dans les huit MRC du territoire pour mettre en lumière les projets du milieu.

Visibilité et crédibilité

L’étudiant-entrepreneur et propriétaire d’une entreprise en démarrage, le Garde-Manger d’Obélix, Shaun Boisclair, explique que sa participation au Défi a permis à sa toute nouvelle entreprise d’acquérir une bonne visibilité ainsi qu’une solide crédibilité : « C’est ensuite plus facile lorsqu’on va voir nos fournisseurs ou nos clients. C'est une belle opportunité pour faire connaître le marché du sanglier qui est peu connu dans la région. De plus, le défi permet un certain réseautage, d’avoir accès à des gens qui ont déjà vécu les obstacles auquel un jeune entrepreneur peut être confronté. » M. Boisclair développe actuellement une ferme d’élevage de sangliers spécialisée dans la distribution de viandes aux restaurateurs et particuliers de l’Est du Québec à Sainte-Angèle-de-Mérici. L'entrepreneur a été lauréat local en Création d’entreprise dans la MRC de La Mitis en 2018.

Le 21e concours québécois en entrepreneuriat, le défi OSEntreprendre, est lancé. La date limite de dépôt des candidatures est le 12 mars 2019. Le gala régional se tiendra le 26 avril et la remise des prix nationaux le 12 juin à Montréal. Après avoir franchi l’étape de la sélection locale dans les MRC, les lauréats se partageront 26 000 $ en bourses.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média