Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

05 décembre 2018

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Sainte-Flavie se dote d’outils de prévention et de sécurité

Sainte-Flavie

©Jean-Philippe Langlais - L'Avantage Rimouski

L’agent de développement à la Municipalité de Sainte-Flavie, Denis Secret, la chargée de projet en résilience côtière, Géraldine Colli, et le maire Jean-François Fortin ont présenté une nouvelle stratégie visant à mieux informer et outiller les citoyens face à d’éventuelles situations d’urgence.

PLANIFICATION. La Municipalité de Sainte-Flavie vient de lancer de nouveaux mécanismes permettant aux citoyens d’être mieux préparés face à d’éventuels risques côtiers ou tout autre sinistre pouvant survenir sur son territoire.

Les grandes marées de 2010 ont entraîné la démolition d’environ 25 résidences, laissant des cicatrices dans la communauté flavienne. Face à la probabilité qu’un tel événement se produise à nouveau, la Municipalité a manifesté le désir de mieux accompagner ses citoyens en situation d’urgence. Le ministère de la Sécurité publique du Québec a entamé cette année une démarche permettant d’offrir, dès le début 2019, des possibilités de relocalisation ou de démolition de résidences de citoyens vivant en bord de mer. Une cinquantaine de propriétés sont toujours jugées plus vulnérables aux risques côtiers.

« On ne veut pas presser les gens. On veut leur offrir des rues et des terrains, et les accompagner de façon humaine. On veut aussi leur donner le temps approprié pour prendre une décision », souligne le maire de Sainte-Flavie, Jean-François Fortin.

Dans le cadre d’un projet pilote unique, la Municipalité a embauché au printemps une chargée de projet en résilience côtière qui a développé une boîte à outils de prévention des sinistres et d’accompagnement aux citoyens. Elle ira aussi sur le terrain pour distribuer le guide aux résidents côtiers et y planifier des rencontres plus complètes avec ceux qui le désirent.

« La boîte à outils permet d’informer les citoyens pour qu’ils sachent où aller en cas de sinistre, qui contacter et comment gérer le tout. La première boîte à outils vise à être prêt à faire face à un sinistre. Les deux prochains porteront sur la problématique de l’érosion et sur d’autres sinistres possibles à Sainte-Flavie », explique la chargée de projet, Géraldine Colli.

Système d’alertes

Au-delà des risques côtiers, Sainte-Flavie ne s’estime pas à l’abri d’autres situations nécessitant des mesures d’urgence. Elle s’est d’ailleurs dotée d’une plateforme technologique appelée Telmatik, qui permet d’assurer une communication rapide et efficace entre les autorités et les citoyens, et ce, en toutes circonstances. Une fois inscrit sur le site Internet de la Municipalité, le citoyen pourra être joint par courriel, message texte ou appel vocal afin d’y recevoir des indications ou directives. Cet outil, acquis au coût de 1 800 $, peut aussi faciliter la diffusion de messages d’intérêt public.

Une fonction de géolocalisation permet à la Municipalité de diriger ses communications. « Si, par exemple, on a un problème sur la rue Chouinard, on peut informer uniquement les citoyens de la rue Chouinard en géolocalisant notre intervention via notre plateforme », illustre Jean-François Fortin.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média