Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

20 avril 2018

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Cathédrale de Rimouski : l'Archevêque crée une nouvelle paroisse

©Photo TC Media - archives Pierre Michaud

L’Archevêque de Rimouski, Mgr Denis Grondin, a décrété la création d’une nouvelle paroisse à Rimouski, qui inclura les cinq églises du parc paroissial de Saint-Germain, mais exclura la Cathédrale, son presbytère et les terrains adjacents.

La Cathédrale de Rimouski se retrouve ainsi dans une paroisse à part entière, une paroisse « personnelle » ou orpheline, sans paroissien, sans prêtre et sans lieu de culte, du moins tant que la cathédrale ne sera pas disponible pour dispenser ces services.

Les cinq autres églises se retrouvent dans la nouvelle paroisse créée, la paroisse Bienheureuse-Élisabeth-Turgeon, qui comprend le territoire de l’Ancienne carte géographique de la paroisse Saint-Germain, à l’exclusion de la cathédrale, du presbytère et des terrains. Une nouvelle assemblée de Fabrique sera créée.

Selon le décret, effectif immédiatement, les deux paroisses sont autonomes.

Le siège social de la nouvelle paroisse se trouvera au presbytère de Saint-Pie-X. et les paroissiens de Saint-Germain seront transférés dans la nouvelle paroisse. Toutefois, l'Archevêché précise que ceux qui désirent réintégrer Saint-Germain pourront le faire en s'inscrivant dans un registre. Les paroissiens ne peuvent toutefois pas faire partie des deux paroisses.

Mésentente

Dans un communiqué émis ce vendredi matin, l’Archevêque justifie cette décision par la mésentente au sein des membres de l’Assemblée de la Fabrique Saint-Germain, qui ne facilitait pas le règlement du dossier « cathédrale » : « Il y avait déjà trois marguillers identifiés partisans du Regroupement diocésain pour la sauvegarde de la cathédrale dans la fabrique Saint-Germain, l’élection de deux autres marguillers en accord avec l’idéologie de ce groupe leur a accordé la majorité. »

L’Archevêché estime que pour eux, la conservation de la cathédrale passe par-dessus toutes les autres considérations, menaçant la survie des autres églises et de la vie pastorale de la paroisse.

Cette annonce précise que les membres actuels de l’Assemblée de fabrique Saint-Germain demeurent des marguilliers de la fabrique Saint-Germain. Une nouvelle assemblée de fabrique sera en charge de la paroisse de la Bienheureuse-Élisabeth-Turgeon, en y dispensant les services de pastorale et en prenant en charge les églises et les bâtiments de la paroisse Élisabeth-Turgeon qui comprend Pointe-au-Père, Saint-Pie-X, Sacré-Coeur, Saint-Robert et Sainte-Agnès. Le prêtre modérateur actuel de la paroisse Saint-Germain, l’abbé Rodrigo Lopez, devient le prêtre responsable de la paroisse de la Bienheureuse-Élisabeth-Turgeon.

L'archevêque et le chancelier Yves-Marie-Mélançon ne seront disponible que lundi pour commenter le dossier.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média