Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

11 Juillet 2018

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Un grand arboretum est créé à Notre-Dame-du-Portage

©Photo gracieuseté

La municipalité de Notre-Dame-du-Portage a réalisé un arboretum patrimonial et comestible de 210 végétaux au cœur des sentiers pédestres du secteur du Chalet des sports grâce à l’aide d’Arbre-Évolution et de ses partenaires financiers.

Arbre-Évolution Coop de Solidarité développe depuis 2014 un modèle novateur capable d’injecter facilement des fonds privés dans des projets de verdissement portés par les communautés. « Nous obtenons des contributions en provenance d’organismes et de PME qui veulent réduire leur empreinte carbone. On leur offre un service de compensation par des activités de reboisement social dans les collectivités », précise Simon Côté, coordonnateur général de la coopérative. L’administration municipale avait soumis son initiative dans le cadre de l’appel de projets de l’hiver dernier. « Nous connaissions l’existence du Programme de Reboisement Social depuis quelque temps. On a saisi l’opportunité cette année et nous sommes très satisfaits de l’aménagement ! » explique Line Petitclerc, directrice générale de la municipalité de Notre-Dame-du-Portage.

La subvention du Programme pour l’Arboretum du Portage provient en grande partie de la Rôtisserie St-Hubert de Rivière-du-Loup et de la Clinique Dentaire Kamouraska qui ont injecté plus de 500 $ chacun. Quatre autres partenaires complètent le montant total de 1 500$, soit le Rendez-vous de l’Économie Circulaire, le Marché de Noël de Terraterre Solutions Écologique, Create Forest Apparel et Semences du Portage. Notons également que la municipalité a investi un montant de 2 200$ afin de bonifier l’aménagement notamment pour l’installation de protecteurs anti-cervidés.

La Coopérative termine la saison printanière avec plus de 40 projets réalisés de l’Outaouais jusqu’au Bas-St-Laurent. « Notre service est plus populaire d’année en année. Il y a de plus en plus de communautés qui frappe à la porte et de plus en plus de bailleurs de fonds qui s’associent finance le programme. », confirme M. Côté. Arbre-Évolution compte maintenant 52 partenaires financiers. « Nous soutenons le travail d’Arbre-Évolution puisque cela nous permet de réduire nos émissions de GES tout en appuyant des communautés dans leurs projets. L’environnement c’est l’affaire de tous ! » explique Charles Pomerleau, propriétaire de la Rôtisserie St-Hubert à Rivière-du-Loup. L'objectif de la rôtisserie est de compenser pour les émissions de GES de ses voitures de livraison. La croissance de 76 arbres est nécessaire pour compenser les 16 tonnes de CO2 émis annuellement.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média