Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections provinciales

Retour

22 Août 2018

Charles Lepage - clepage@lexismedia.ca

Harold Lebel souhaite une campagne positive et respectueuse

DÉJÀ AU TRAVAIL

Le député sortant Harold LeBel entouré de son équipe électorale.

 Le candidat du Parti Québécois dans Rimouski, Harold LeBel, lançait mercredi soir devant une soixantaine de partisans, sa campagne en vue des élections du 1er octobre. Du même coup, M. LeBel inaugurait son nouveau local électoral, situé au 38 rue St-Germain Est.

Harold LeBel

©Charles Lepage - L'Avantage Rimouski

Harold LeBel dit vouloir faire une campagne respectueuse en débattant les idées et valeurs de son parti.

Prenant la parole, M. LeBel a d’abord exprimé sa fierté d’être entouré d’une équipe électorale dynamique qu’il a remerciée pour son engagement envers son organisation. « Je suis très fier de pouvoir compter sur l’amitié et l’engagement de cette belle équipe qui croit dur comme fer à notre organisation politique. » La directrice de son organisation, Carolane Landry  y est allée dans le même sens. « Je peux compter sur une équipe motivée et convaincue qui n’aura pas peur de consacrer temps et énergie pour faire une belle campagne jusqu’au soir de la victoire. »

Harold Lebel a ensuite exprimé sa confiance quant au prochain scrutin. « Le Parti Québécois dans Rimouski, c’est une puissance organisationnelle. Nous sommes prêts et déterminés à gagner Rimouski le 1er octobre. J’ai prouvé que j’étais capable d’amener des projets ici et capable de travailler avec n’importe quel gouvernement en place. Je l’ai prouvé dans mon premier mandat. Je compte beaucoup sur ma capacité d’être proche des gens et d’être un député accessible. C’est normal en moi. Avec votre aide et votre soutien, je compte mener une campagne positive et respectueuse, à l’écoute des gens et qui mettra de l’avant les propositions du Parti Québécois qui touchent les gens de la région », a-t-il dit.

Pas facile d’être député de nos jours. Cependant, Harold LeBel se dit conscient de la charge de travail à venir et il se dit prêt pour un autre mandat. « Il n’y a pas eu de questionnement, j’avais le goût de continuer et je sais ce qui m’attend. Personnellement, ce sera la présence terrain, la rencontre des gens, faire les 6-7 ou 8 débats prévus et pour le reste (le pointage, l’affichage, la distribution de tracts), je peux compter sur la présence de mon équipe. »

En terminant, Harold Lebel a annoncé la tenue d’un grand rassemblement régional à Rimouski le 4 septembre en soirée avec Jean-François Lisée. Le lendemain, en compagnie de son chef, ils annonceront les grands engagements nationaux sur les conditions de vie des aînés, le député LeBel étant le porte-parole de l’opposition officielle pour les aînés et en matière de lutte contre l’intimidation et la maltraitance. « On a déjà eu une loi pour mourir dans la dignité. On veut se donner un vrai plan pour vivre et vieillir dans la dignité au Québec. »

Harold Lebel et son personnel

©Charles Lepage

Carolane Landry, directrice de l’organisation; Harold Lebel, candidat du Parti Québécois; Elsa Lambert, attachée politique; Marie-Josée Chassé, adjointe administrative.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média