Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections provinciales

Retour

29 Août 2018

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Harold LeBel veut améliorer les services de proximité en santé dans Rimouski-Neigette

12 engagements de campagne

Harold LeBel

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Harold LeBel

Le député sortant et candidat pour le Parti québécois (PQ) dans Rimouski, Harold LeBel, a dévoilé ses « 12 travaux » pour la circonscription, dont le rétablissement d'un service de proximité en santé à Sainte-Blandine pour le Haut-Pays.

M. LeBel explique que le médecin qui exerçait ses fonctions à Sainte-Blandine a mis fin à sa pratique il y a plus de deux ans et que depuis, il travaille de concert avec, notamment, le conseiller municipal Dave Dumas pour le rétablissement d’un service de santé : « On a écrit au ministre, on a fait déjà beaucoup de démarches là-dessus, il va falloir arriver à un résultat. C’est vraiment important pour tout le Haut-Pays. Les gens étaient habitués à avoir leur service là. Le temps des médecins de campagne est fini, il faut donc trouver d’autres façons de travailler. Les infirmières spécialisées ou superinfirmières sont la solution pour offrir ces services aux gens. C’est la voie d’avenir dans la région. Pour le moment, pour couvrir l’ensemble de la région, il n’y en a pas assez. »

Le député sortant souhaite améliorer le transport inter-MRC, mais aussi à l’intérieur de la MRC Rimouski-Neigette par l’amélioration de l’offre de transport en commun : «  En améliorant le transport en commun, on peut faire en sorte que nos aînés demeurent dans leur village et si on améliore aussi les services de proximité, par une clinique à Sainte-Blandine par exemple, on peut faire en sorte que les aînés demeurent dans leur village. C’est ça qu’ils souhaitent. Tout ça a un impact sur le monde rural et aussi sur l’organisation de la ville, à Rimouski. »

M. LeBel propose aussi, en ce sens, l’organisation d’un colloque « Vivre et vieillir dans la dignité », pour mobiliser les acteurs régionaux sur les réalités des aînés : « Une personne sur quatre a 65 ans et plus dans notre région. Je veux de meilleures conditions pour les aînés, cela passe par la hausse des ressources pour le maintien à domicile et un appui à l’Office municipale d’habitation dans ses projets de développement. »

Plus de places en CPE

M. LeBel s’engage également à travailler pour relancer les projets de création de nouvelles places en Centres de la petite enfance (CPE) à Rimouski, notamment dans le district Sainte-Blandine/Mont-Lebel et à Saint-Anaclet, estimant que la liste d’attente pour la circonscription est de près de 700 places : « Il faut tenir compte des inscriptions croisées, mais c’est énorme. Il y a des parents qui attendent depuis quatre ans. Si nous voulons attirer de jeunes familles dans la région, il nous faut des services de garde, c’est crucial. »

Parmi les 12 travaux d’Harold LeBel, figure, entre autres, le soutien à l’établissement d’une faculté de médecine à Rimouski, et la création d’un plan d’action pour favoriser l’attractivité de la région, qui répondrait aux besoins de main-d’œuvre et en assurant l’attraction des personnes immigrantes. Il garantit également le retour au Programme québécois des infrastructures (PQI) du projet de l'autoroute 20 entre Bic et Trois-Pistoles.

Pour le Haut-Pays et Rimouski, M. LeBel s’engage aussi à soutenir les initiatives culturelles et touristiques, comme le développement du Canyon des portes de l’Enfer de Saint-Narcisse, le projet du Vieux théâtre de Saint-Fabien, dont le feu vert de Québec se fait toujours attendre, la construction de la Coopérative Paradis. Il s’engage également à travailler sur le dossier d’un projet de sauvegarde de la Cathédrale de Rimouski.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média