Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

10 Septembre 2018

Réal-Jean Couture - rjcouture2018@gmail.com

Deux revers instructifs des Pionnières

©Gracieuseté

Deux revers préparatoires à la prochaine saison qui débutera dans deux semaines.

PRÉPARATOIRES.  Les Pionnières du Cégep de Rimouski ont subi des revers de 3-1 et 3-2 en fin de semaine contre une solide formation ontarienne dans des matchs préparatoires au Colisée Financière Sun Life, des revers jugés instructifs par l’entraîneur-chef des Pionnières, Hugues Lebel.

Les Pionnières ont offert une bonne opposition dans un revers de 3-1, dominé dans les lancers 36-23 par les Ontariennes. « Nous avons manqué de cohésion et les filles étaient nerveuses » analyse le coach qui ajoute que « nous avons connu nos meilleurs moments en 3e période. »

Dimanche, les Pionnières ont livré un match très intense dans le revers de 3-2, le but de la victoire des Ontariennes survenant avec seulement 11 secondes à jouer dans le match dominé 35-33 dans les lancers par les Pionnières.

Il faudra attendre pour voir si le match a été coûteux. Samedi, les Pionnières ont perdu les services de la défenseure Émilie Bibeau, tôt en première période. Dimanche, Annabelle D’Amour a quitté à la fin de la 2e période en raison de problèmes de santé. « Nous avons donc terminé la fin de semaine avec nos défenseures 4-5-6-7 » d’indiquer le coach après ce programme double.

Hugues Lebel indique d’autre part que ses joueuses ont été incroyables dans leurs efforts et leurs performances de la fin de semaine. « Peu de déception versus une très grande satisfaction quant à l’ensemble de l’équipe. »

En fin de semaine, les Pionnières feront face à une équipe plus âgée et plus expérimentée, à savoir une formation de l’Université du Nouveau-Brunswick, une formation qui évoluait la saison dernière des matchs non officiels et qui, cette année, sera dans le circuit universitaire, donc des filles de 18 à 23 ans contre une équipe composée de joueuses de 17 à 20 ans.

«Je ne sais pas du tout à quoi m’attendre de la part de l’UNB, ce qui ne nous empêchera pas de poursuivre notre préparation afin d’être fin prête non seulement pour le programme double de la fin de semaine en matchs préparatoires, mais surtout pour être prête pour le double affrontement contre Dawson dans deux semaines en ouverture de saison » explique Hugues Lebel.

Il faudra attendre pour voir si les absentes de la fin de semaine et les deux autres qui ont été ajoutées en fin de semaine pourront faire un retour au jeu. Notons que l’atmosphère est intéressante chez l’équipe. « L’ambiance est excellente, les filles savaient ce qu'elles avaient à faire et en sont ressorties satisfaites, mais pas trop. Elles veulent compétitionner et surtout, veulent gagner des matchs. Une belle gang ! »

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média