Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

10 Septembre 2018

Charles Lepage - clepage@lexismedia.ca

Pascal Bérubé propose 13 mesures en santé

LA MITIS

©Photo : Charles Lepage - L'Avantage Rimouski

Le député sortant de Matane-Matapédia- La Mitis, Pascal Bérubé.

Lors d’un point de presse tenu devant le Centre hospitalier de la Mitis lundi, le député Pascal Bérubé a fait connaître ses engagements en matière de santé pour le secteur de la Mitis.

M. Bérubé rappelle que les réformes du ministre Barrette n’ont épargné personne au cours des quatre dernières années et qu’il a mené de nombreuses batailles pour conserver les services existants dans cet hôpital.

Pascal Bérubé ajoute que la réforme Barrette a eu de nombreuses conséquences sur les soins de santé offerts aux citoyens de cette région. Il cite en exemple la centralisation du pouvoir décisionnel vers Rimouski, la réduction du nombre d’heures de soutien à domicile pour les aînés, la centralisation des analyses réalisées dans les laboratoires des hôpitaux vers Rimouski, les conditions de travail du personnel infirmier et des préposés qui se sont détériorées, les postes coupés, etc.

<< Pour pallier l’absence de gouvernance locale à la suite de la disparition des conseils d’administration et des directions d’établissements, j’ai tenu une mobilisation citoyenne et formé un comité santé qui deviendra permanent pour défendre les intérêts de la population mitissienne, ce qui a forcé le CISSS du Bas-Saint-Laurent à suspendre son plan de restructuration >>, dit-il.

Advenant sa réélection le 1er octobre, M. Bérubé s’engage à la mise en place de 13 mesures qui permettront d’améliorer la qualité des soins à domicile et un meilleur accès aux soins de santé pour les citoyens de ce secteur.

Parmi celles-ci : maintenir et présider le Comité santé Mitis composé de citoyens et d’élus; maintenir le département de soins palliatifs de cet hôpital; obtenir un siège permanent pour la Mitis au CA du CISSS du Bas-Saint-Laurent; consolider les points de services des CLSC de Métis-sur-Mer et Les Hauteurs; augmenter l’enveloppe consacrée aux soins à domicile; assurer l’ouverture des CLSC jusqu’à 21 h, 7 jours sur 7; geler dès cette année, la rémunération des médecins.

Enfin, comme la plupart des personnes âgées souhaitent demeurer à domicile le plus longtemps possible, le député Bérubé s’engage au nom de son parti à leur fournir les soins et les services nécessaires en bonifiant chaque année, et ce pour les cinq prochaines années, l’enveloppe consacrée au soutien à domicile.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média