Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

11 Septembre 2018

Réal-Jean Couture - rjcouture2018@gmail.com

Charle-Édouard D’Astous de retour avec l’Océanic

©FolioPhoto

Charle-Édoudard D'Astous est de retour du camp des recrues chez les Sénateurs d'Ottawa de la LNH.

C’est rempli d’énergie et satisfait de sa participation au camp des recrues des Sénateurs d’Ottawa que le défenseur Charle-Édoudard D’Astous a participé cet avant-midi à l’entraînement très demandant de l’Océanic de Rimouski.

À ce camp, il a participé à deux matchs contre le Canadien de Montréal et les Maple Leafs de Toronto, matchs que les Sénateurs ont remportés.

Il était satisfait d’être de retour à Rimouski, tout en indiquant qu’il aurait souhaité demeurer plus longtemps avec les Sénateurs et même de participer au vrai camp de cette équipe. « Mais je suis content d’être de retour avec l’Océanic. Il y a de belles choses qui s’en viennent pour notre équipe » a-t-il indiqué au sortir de la glace en fin d’avant-midi.

Avec les Sénateurs, « quelques jours seulement, mais quelques jours enrichissants » devait-il indiquer après 5 jours avec ce camp. « J’ai beaucoup appris. Ces cinq jours m’ont apporté beaucoup de bagage. Cela va m’aider pour mon développement cette année. Cela va m’aider pour mon leadership. Nous n’avons pas beaucoup de gars à avoir participé à des camps professionnels et si je suis capable d’aider les plus jeunes à se préparer à de tels événements je ferai le travail en tant que leader. »

Les dirigeants au camp des Sénateurs ont indiqué au défenseur de l’Océanic que son avenir immédiat était au hockey junior, mais qu’ils allaient continuer à le suivre « et qu’ils ont un grand intérêt pour moi encore. » D’Astous a beaucoup appris quant au fonctionnement avec des professionnels. « C’est différent du junior, où nous sommes un peu plus laissés à nous même et ainsi, prendre nos décisions quant à ce qu’on doit faire, hors glace. »

Quant à la façon de jouer, bien sûr que des conseils ont été prodigués sur de situations de jeu défensivement et offensivement. Il faut dire qu’il y avait sur la glace des entraîneurs et aussi des joueurs de la LNH et anciens joueurs de la LNH. « Ça va vraiment m’aider pour cette année. »

Charle-Édouard D’Astous se sentait bien, même pour les tests physiques, se retrouvant dans la moyenne et même au-dessus de la moyenne pour certains tests. « Physiquement, j’avais ma place là-bas. C’était plus rapide, mais je pouvais suivre le rythme de sorte que je pense être prêt ça pour plus tard. »

D’Astous est donc revenu après avoir fait honneur à son gabarit. De retour à Rimouski, il ne voit que de belles choses poindre à l’horizon pour l’Océanic où il vivra sa dernière année junior, son année de 20 ans. « J’ai vraiment hâte que ça commence ! »

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média