Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

12 Septembre 2018

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Denis Bélanger dénonce une vision dépassée de la politique

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Le candidat indépendant dans Rimouski, Denis Bélanger, dénonce ce qu’il qualifie d’une vision dépassée de la politique de la part des nouveaux et des vieux partis et entend placer le citoyen au cœur de son modèle de gestion.

M. Bélanger entend préciser son modèle de gestion politique dans les prochains jours. En attendant, il affirme que les principaux partis politiques dans la circonscription ont montré leurs limites : « Le Parti libéral nous offre d'abaisser les frais de parking pendant que nos infirmières et préposées sont débordées ou forcées de poursuivre en temps supplémentaire car on manque de personnel. Et on ose amener une supposée bonne gestionnaire des grands centres pour nous dire que tout va très bien dans notre région ! »

Dans le même élan, M. Bélanger critique le Parti québécois pour sa promesse de climatiser tous les CHSLD d’ici 2019 : « Le Parti québécois, qui est incrusté depuis des décennies dans l'Est, poursuit sa campagne en annonçant de l'air climatisé dans les CHSLD comme une annonce majeure importante, voire une avancée importante pour notre société. »

Le candidat indépendant n’est pas tendre non plus avec la Coalition avenir Québec, reprochant son discours à son adversaire : « Dire que la seule option pour les électeurs rimouskois pour être entendu est de voter du bord du gouvernement, c’est le retour du « voter du bon bord » des années Duplessis, une vraie honte ! »

Denis Bélanger se dit enfin extrêmement déçu de Québec solidaire : « La formation se voulait une approche nouvelle de faire de la politique, quand je vois que l'on fait une campagne en gros bus et que l'on annonce sur des panneaux publicitaires que les transports collectifs seront à moitié prix et des promesses pour acheter les votes dépasser les 20 G$, c’est l'utopie à son paroxysme. Avec Québec solidaire, tout devient gratuit ou presque, tout à coup ! »

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média