Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

12 Septembre 2018

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Les éleveurs d’ovins lancent un nouveau site Web

©Photo gracieuseté

Les éleveurs d'agneaux veulent mieux informer la population.

Les éleveurs d’ovins du Québec confirment la mise en ligne d’un nouveau site Web visant à aider les consommateurs québécois à mieux connaître l’agneau, une viande au goût raffiné et facile à préparer.

En visitant le site agneauduquebec.com, il sera possible de découvrir de nombreuses recettes alléchantes, d’en savoir davantage sur l’agneau du Québec et ses producteurs et de trouver où se le procurer près de chez soi.

« L’agneau du Québec est une viande méconnue des Québécois, pourtant c’est une viande au goût fin et aux propriétés nutritives exceptionnelles, explique Marion Dallaire, chargée de communication pour les Éleveurs d’ovins du Québec. Nous espérons qu’avec ce nouvel outil, les gourmands et gourmets y trouveront des informations utiles et inspirantes. »

L’agneau du Québec : un super aliment 

La viande d’agneau possède d’excellentes caractéristiques nutritionnelles en offrant un large éventail de vitamines, minéraux et nutriments. Composé de fibres jeunes, tendres et rosées, l’agneau offre une combinaison unique qui réduit l’effort digestif et maximise l’assimilation des nutriments. Riche en protéine, elle convient aussi parfaitement aux sportifs. Comme l’agneau se mange rosé et que les temps de cuisson sont courts, c’est aussi une viande qui convient très bien au repas préparé sur le BBQ.

« On me demande souvent quelle est la différence entre l’agneau du Québec et celui de la Nouvelle-Zélande et de l’Australie, souligne Mme Granger-Godbout. La grande différence réside dans les méthodes d’élevage qui influence le goût et la texture de la viande. Son goût est ainsi plus fin et il est aussi plus frais. »

Fondée en 1981, la fédération des syndicats Les Éleveurs d’ovins du Québec a pour principale mission de défendre les intérêts de ses membres. Elle compte dix syndicats régionaux regroupant 912 producteurs dont le nombre d’animaux atteint 128 500 têtes. Les éleveurs d’agneaux fournissent aussi le lait de brebis destiné à la production de fromage.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média