Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections provinciales

Retour

13 Septembre 2018

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Harold LeBel à l’écoute du communautaire

Harold LeBel communautaire

©Gracieuseté - L'Avantage Rimouski

Harold LeBel se dit à l'écoute du communautaire.

Lors du débat organisé par Le Regroupement Contre l’Appauvrissement (RCA) et la Table régionale des organismes communautaires (TROC) du Bas-St-Laurent, le député sortant et candidat du Parti Québécois dans Rimouski, Harold LeBel, a présenté le rapport de sa tournée : Solidarité en action. 

Lors de son mandat de député et porte-parole à l’opposition officielle en matière de pauvreté et de solidarité sociale, M. LeBel a obtenu le mandat d’aller sur le terrain avec ses collègues Catherine Fournier et Dave Turcotte, pour rencontrer les organismes et les groupes afin d’élaborer une politique de lutte contre la pauvreté.

« Je suis content d’avoir fait cette tournée, car j’ai appris beaucoup lors de mes rencontres sur le terrain. Nous avons travaillé fort à peaufiner le rapport de cette tournée et je suis très satisfait des engagements qui ont été pris par le Parti Québécois », a déclaré Harold LeBel.

 Un gouvernement du Parti Québécois s’engage lors de son premier mandat à : Reconnaître l’apport des organismes d’action communautaire automne au développement social et économique du Québec et dans la défense collective des droits; rehausser le financement des organismes communautaires autonomes de l’ensemble des secteurs de 200 M$ récurrents et cumulatifs durant le mandat. Le financement des organismes sera pluriannuel, plus stable et sera indexé annuellement pour l’ensemble des organismes d’action communautaire autonome; revoir les mécanismes d’indexation avec les organismes communautaires afin que celle-ci reflète correctement leurs dépenses; reconnaître l’autonomie des organismes et leur capacité d’agir selon leurs valeurs; mettre en place un programme d’acquisition et de rénovation d’immeubles à vocation collective : ce programme permettra aux organismes communautaires de consolider leur mission et de diminuer leurs coûts de fonctionnement. Ce soutien de 11 M$ améliorera leurs conditions matérielles et les services offerts à la population et améliorer les conditions de travail dans le milieu communautaire. Celles-ci sont parfois peu attrayantes, ce qui peut nuire au maintien des meilleures ressources et, ainsi, affecter les services à la population.

Pour appuyer ces organismes, le PQ propose trois mesures : la création d’un programme d’assurance collective particulier pour les personnes travaillant dans le milieu communautaire; contribuer au financement d’une campagne de formation et de promotion en région pour le Régime de retraite des groupes communautaires et de femmes et la création d’une mutuelle de prévention en santé et en sécurité du travail au bénéfice des organismes communautaires.

« Le rôle d’un gouvernement, et celui de tout député, est de défendre les femmes et les hommes les plus vulnérables. Je souhaite énormément poursuivre le travail que j’ai commencé. Il y a des gens qui vivent des situations injustes et c’est notre rôle d’améliorer les politiques sociales de lutte à la pauvreté pour que chacun puisse avoir sa place et s’émanciper dans notre société. La solidarité ne se proclame pas; notre ambition au Parti Québécois est de l’incarner par des actions concrètes », a conclu le député sortant.

 

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média