Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

13 Septembre 2018

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Le camping de l'île Saint-Barnabé gagne en popularité

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

L’Île Saint-Barnabé est située à 2,3 kilomètres au large de Rimouski.

Les nuitées au camping de l’île Saint-Barnabé se font de plus en plus populaires, connaissant une hausse de 35 % de cet été.

 

Le directeur de de Tourisme Rimouski, Jacques Desrosiers, qualifie cette hausse de très encourageante : « Cela représente 135 nuitées au total sur les 12 emplacements, et le taux de satisfaction des gens est élevé, selon les commentaires reçus par nos deux capitaines et trois employés. Cette année, on a ouvert un nouveau sentier facilitant le transport des bagages vers le camping, qui se trouve à 1,5 kilomètre du ponton de débarquement, ça a été très apprécié. »

Le directeur ajoute que certains campeurs ont passé jusqu’à trois nuitées sur l’île. « On évalue la provenance des visiteurs à 50 % de Rimouski et 50 % de touristes. Il y a eu beaucoup de jeunes gens et quelques familles. »

En développement

Le directeur fait savoir que la Ville de Rimouski, qui possède 95 % de l’île, a fait l’acquisition de trois chalets de villégiateurs, qui pourraient tenir lieu d’hébergement dans le futur. « Ça fait partie de nos désirs, pour augmenter la durée de séjour, mais il n’y a pas de décision de prise pour le moment. La Ville se penche actuellement sur un plan de développement de l’île. »

La Ville de Rimouski confirme que son Service de l’urbanisme a été mandaté pour réfléchir à un plan stratégique de développement de l’île et que le Service a pour le moment colligé plusieurs informations et a procédé à une étude sur la forêt.

M. Desrosiers ajoute que le développement de l’île se fera en maintenant une philosophie de développement qui respectera un équilibre entre conservation et récréation : « Ce que les gens recherchent en y allant, c’est le dépaysement, se prendre un peu pour l’ermite. » Et côté faune, les visiteurs ne sont pas en reste, puisque plusieurs espèces d’oiseaux peuvent être observées, en plus de chevreuils et même de quatre orignaux. « Beaucoup de gens de la région viennent au printemps pour observer la nidification des canards. »

3 018 passagers

Les Excursions à l’île Saint-Barnabé ont connu une saison équivalente à celle de l’année 2017. « Nous avons fait traverser 3 018 passagers, une légère baisse de 4 % par rapport à l’année dernière, mais il faut tenir compte du fait que les chercheurs et étudiants en archéologie de l’UQAR ne fouillaient pas sur l’île et nous n’avons tenu qu’une seule traversée (à pieds) au lieu de deux, sinon le chiffre serait équivalent. Les gens passent en moyenne trois heures sur l’île. » M. Desrosiers fait savoir que de 2016 à 2017, l’île avait connu une forte augmentation de sa fréquentation, passant de 2 475 à 3 155 passagers, attribuable à la mise en place de la nouvelle exposition sur l’ermite Toussaint Cartier, le retour des archéologues et un temps clément.

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Un emplacement du camping, visible de la plage du côté nord de l'île.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média