Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

13 Septembre 2018

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Une virtuose arménienne pour le premier concert de la saison

Orchestre symphonique de l,Estuaire rimouski

©Gracieuseté OSE

L'Orchestre symphonique de l'Estuaire est dirigé par Dina Gilbert.

ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE L'ESTUAIRE. Pour amorcer sa nouvelle saison, l’Orchestre symphonique de l’Estuaire (OSE) proposera samedi soir un concert avec la violoniste Nuné Melik, dont la carrière connaît un succès fulgurant.

Dans le concert « Les prodigieux Mozart et Beethoven », à l’intensité tragique de l’Ouverture Coriolan de Beethoven se juxtaposeront deux œuvres majeures de Mozart, l’héroïque Symphonie « Jupiter » et le rafraîchissant Cinquième concerto pour violon, interprété par Mme Melik.

Diplômée du Conservatoire de Moscou et plus jeune diplômée de maîtrise de l’Université de Montréal à 19 ans, Nuné Melik est une ambassadrice de la musique arménienne. Elle a été choisie comme représentante culturelle du Canada pour le 100e anniversaire du génocide arménien en 2015. La violoniste partage son temps entre New York et Montréal et se produira à Rimouski pour une première fois.

Nuné Mélik violoniste orchestre symphonique de l'estuaire

©Gracieuseté - OSE

Nuné Melik est née en Sibérie, d'ascendance arménienne.

Les 40 musiciens de l'OSE accompagneront la soliste sous l'habile direction de la chef d'orchestre de l’OSE, Dina Gilbert, qui dirige à titre de chef invité plusieurs grands orchestres en Amérique du Nord et en Europe.

L'OSE ouvre officiellement sa 24e saison avec ce concert, présenté à Matane le jour précédent, au profit de la Fondation de l'École de Musique de Matane, qui célèbre cette année son 40e anniversaire.

Le concert débutera à 20 h à la salle Desjardins-Telus de Rimouski.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média