Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

14 Septembre 2018

Réal-Jean Couture - rjcouture2018@gmail.com

Les éleveurs reçoivent un allègement fiscal pour 2018

©Photo TC Media - Marc-André Gemme

Les éleveurs apprécieront cette nouvelle, considérant les difficultés rencontrées dans les derniers mois, dernières semaines.

Des conditions météorologiques extrêmes ont donné lieu à une pénurie d'aliments du bétail dans plusieurs provinces. Les régions désignées en Colombie-Britannique, en Alberta, en Saskatchewan, au Manitoba et au Québec sont par conséquent admissibles à un report de l'impôt pour les éleveurs. 

Le gouvernement du Canada a publié aujourd'hui une liste préliminaire de ces régions désignées où le report de l'impôt pour les éleveurs a été autorisé en 2018 compte tenu de la présence de conditions de sécheresse ou d'humidité excessive.

La disposition relative au report de l'impôt pour les éleveurs permet aux éleveurs situés dans les régions prescrites, qui sont touchées par une sécheresse, des inondations ou une humidité excessive, de reporter en 2019 une partie du produit de leurs ventes de bétail reproducteur réalisées en 2018, une mesure visant à les aider à renouveler leur troupeau. Le coût de remplacement des animaux en 2019 compensera le revenu reporté, réduisant ainsi le fardeau fiscal associé à la vente initiale.

Seuls les producteurs situés dans les régions désignées sont admissibles au report de l'impôt. Ceux-ci pourront demander le report de l'impôt lorsqu'ils rempliront leur déclaration de revenus pour 2018.

« Les éleveurs canadiens ont dû affronter de nombreux défis cette année en raison des conditions de croissance enregistrées dans plusieurs provinces. Le gouvernement a donné la priorité à l'approbation du report d'impôt pour les éleveurs afin de donner à ces derniers une plus grande certitude quant à leur situation financière et de les aider à assurer la prospérité de leurs entreprises tout en stimulant l'économie et en renforçant la classe moyenne » indique Lawrence MacAulay, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire.

En bref

  • En 2018, les faibles taux d'humidité ont entraîné une importante pénurie de fourrage pour les éleveurs de la Colombie-Britannique, de l'Alberta, de la Saskatchewan, du Manitoba et du Québec. Les producteurs ont alors l'option de réduire leur cheptel reproducteur dans le but de gérer les stocks d'aliments du bétail.
  • Outre la disposition relative au report de l'impôt pour les éleveurs, les producteurs ont accès à un soutien dans le cadre des programmes de gestion des risques de l'entreprise du Partenariat canadien pour l'agriculture, notamment Agri-protection, Agri-stabilité et Agri-investissement.

Québec – Liste préliminaire des régions admissibles au report d’impôt pour 2018

Municipalités - Subdivisions de recensement unifiées
D'après le recensement de Statistique Canada de 2016

  • Amqui                        Cap-Chat
  • Causapscal                 Gaspé
  • Grosses-Roches          Lac-Matapédia
  • Matane                       Saint-Cléophas
  • Sainte-Félicité (division de recensement – Matane)
  • Saint-Léon-le-Grand (division de recensement - La Matapédia)
  • Saint-Ulric                  Sayabec
  • Val-Brillant

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média