Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

14 Septembre 2018

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Vers davantage de diffusion de l’art contemporain à Rimouski

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Audrey-Anne V. LeBlanc, originaire d’Abitibi-Témiscamingue, détient une maîtrise en histoire de l’art de l’Université de Montréal.

Le centre d’artistes Caravansérail veut accentuer la diffusion de l’art contemporain et a notamment créé à cet effet un nouveau portail de ses membres.

À l’occasion de ses 15 ans, le centre d’artistes en art contemporain de Rimouski a procédé à une refonte complète de son site Web, actualisé au goût du jour. En même temps, le site accorde désormais une large part à ses membres, au nombre d’une trentaine au Bas-Saint-Laurent : « Les artistes ont chacun leur propre page, qu’ils peuvent actualiser eux-mêmes. Cet espace leur est réservé. Je suis allée me promener dans les ateliers, chez eux, je les ai photographiés avec leurs œuvres », explique Nathalie Dion.

L’équipe de Caravansérail a également cru bon d’y développer une section « plans & équipements » pour permettre aux artistes qui souhaitent exposer au centre de connaitre les spécificités de la salle d’exposition, qui présente une inclinaison non conventionnelle assez prononcée. Le centre accueil de cinq à six artistes en résidence par année et des cafés-jasettes pour échanger sur chaque exposition. L’entrée est libre en tout temps.

Pour ses 15 ans, Caravansérail a concocté une programmation spéciale « Noces de cristal », comptant, en plus des expositions, des activités telles qu’une conférence de Danielle Boutet, professeure à l’UQAR et chercheure en recherche-création, une performance de Gabriel Rivard-Drapeau ou encore un Danse-o-thon.

Nouvelle direction

Le lancement du nouveau site Web est en parfaite concordance avec l’orientation que souhaite prendre la nouvelle directrice, Audrey-Anne V. LeBlanc, et le conseil d’administration de l’organisme. « On est en train de réfléchir à un plan stratégique sur plusieurs années, qui sera axé en partie sur davantage de diffusion et de services aux membres », explique Mme LeBlanc, qui a pris la relève d’Esther Desrosiers, à la barre de l’organisme depuis 2014.

Caravansérail pense également à travailler sur le volet médiation de l’art : « Des étudiants du Cégep et de l’UQAR viennent voir les expositions régulièrement. On aimerait aller chercher les étudiants du secondaire, voire du primaire, selon nos ressources disponibles. Également, on a le projet de développer encore plus notre volet hors-les-murs pour amener l’art vers le public. »

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Le lancement des festivités a également permis de souligner le lancement de la nouvelle exposition de Stéfanie Requin Trembaly, "Devenir gris".

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média