Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections provinciales

Retour

26 septembre 2018

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Le candidat indépendant dans Rimouski présente son plan d'action

Denis Bélanger

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Denis Bélanger

Le candidat indépendant dans Rimouski, Denis Bélanger, a présenté un plan d’action axé sur la participation citoyenne, qu’il compte mettre en œuvre s’il est élu.

 

M. Bélanger estime que la population doit être directement liée aux décisions et actions de son député : « Il faut réintégrer le citoyen dans la dynamique de gestion politique pour retourner ce sentiment de désabusement en fierté de participation. »

En ce sens, il compte créer une table régionale de comté, qui inclurait plusieurs acteurs civils locaux : « Cette assemblée générale se réunira au moins une fois par an et aura comme rôle de permettre aux populations locales de participer aux délibérations et décisions touchant notre circonscription. »

M. Bélanger s’engage aussi à créer une plate-forme Web participative pour informer la population des dossiers locaux en cours et du calendrier des projets de lois et règlementations.

Quant aux dossiers régionaux, il promet de s’impliquer personnellement pour trouver un terrain d’entente entre les différentes parties dans le dossier cathédrale de Rimouski : « Il faut qu’un leadership régional prenne place dans ce dossier, c’est ce manque de leader qui lui a permis de s’Enliser, j’entends brasser les choses très rapidement. »

Concernant l’autoroute 20, il promet de mettre en branle un comité de réflexion sur de nouvelles avenues en invitant tous les utilisateurs de cette portion de route pour qu’ils puissent démontrer les avantages d’une autoroute.

Il veut aussi lancer une Maison touristique de la culture du Bas-Saint-Laurent, où se retrouverait une vitrine de produits locaux, livres, nourriture, art visuel, représentant la diversité du territoire.

Bilan de campagne

Traçant un bilan de sa campagne, celui-ci s’est dit déçu de la difficulté avec laquelle, en tant que candidat indépendant, il devait se battre pour faire passer son message, notamment via les médias : « C’est vraiment le moyen de faire passer ses idées. Mais je me suis fait souvent fermer la porte au nez. Pourtant, lorsque je vais parler aux gens sur le terrain, ils écoutent mes propositions et comprennent ma démarche ».

D’un autre côté, il exprime avec désarroi le fait que tout le monde l’ait donné perdant dès le départ: « Parce qu’on est indépendant, on ne peut pas gagner ? Si on veut changer les choses, il ne faut pas raisonner en ce sens. Mon objectif a toujours été de susciter la réflexion chez les gens, pour justement faire place à une nouvelle gouvernance où le député ne serait plus tenu à un programme ou une ligne de parti, un véritable changement. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média