Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections provinciales

Retour

30 septembre 2018

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Philippe Couillard galvanise les forces libérales de la région

Visite Couillard

©Alexandre D'Astous - L'Avantage Rimouski

Annie Fournier, Claude Laqroche et Philippe Couillard.

À la veille du scrutin général de lundi, le chef du Parti libéral, Philippe Couillard, rencontrait les militants libéraux des circonscriptions de Rimouski et de Matane-Matapédia ce dimanche matin à l’aéroport de Mont-Joli.

Il assure avoir pleine confiance de voir ses candidats Claude Laroche (Rimouski) et Annie Fournier (Matane-Matapédia) l’emporter demain. « Je sens l’énergie de la victoire. Vous allez voir une vague libérale qui va partir de l’Atlantique et déferler vers l’Ouest pour donner un gouvernement libéral majoritaire. Il y aura des députés libéraux dans tous les comtés de l’Est. Ces gens-là vont être autour de la table pour prendre des décisions pour le bien de leur région », lance-t-il.

En plus de réitérer sa pleine confiance en ses candidats, M. Couillard confirme son intention de remettre la construction de l’Autoroute 20 dans la programmation du ministère des Transports. « Maintenant que la 85 est complétée, nous allons nous attaquer à la 20. Nous comprenons l’importance que cela a pour la région. Le projet est là et il y a une certitude que ça va se faire », mentionne-t-il.

Le parti des régions

Philippe Couillard estime que son parti est le mieux placé pour défendre les intérêts des régions. « Nous avons prouvé que nous croyons aux régions. Nous ne faisons pas que le dire, nous y allons. Je vis en région autour de producteurs agricoles et de forestiers. Il fait se battre pour garder la gestion de l’offre. L’avenir de nos entreprises en dépend », dit-il.

« Avec des finances publiques bien gérées, nous allons pouvoir réinvestir dans des services à la population pour améliorer la qualité de vie des Québécois. Avec des finances publiques saines, on se donne les chances de réussir. Il ne faut pas briser l’élan que nous nous sommes donné. Une économie forte donne une qualité de vie forte », mentionne celui qui promet d’engager beaucoup de monde en santé et de mieux s’occuper des aînés.

« On va laisser le monde prendre leur décision. On veut aller encore plus loin. Nous sommes le parti de l’économie et de la création d’emplois. Nous voulons une société prospère, juste et plus verte. Demain, il faut faire sortir le monde pour aller voter ».

Claude Laroche se réjouit de voir son chef se déplacer en cette fin de campagne. « Le parti libéral croit aux régions et il va continuer de le prouver. Nous avons mené une bonne campagne. Les gens veulent une économie forte », dit-il.

Annie Fournier croit en ses chances de battre le député sortant Pascal Bérubé. « Je vise le développement des régions. Je veux être député le 2 octobre pour apporter ma collaboration au développement de ma région ».

 

Laroche-Couillard-Fournier

©Alexandre D'Astous - L'Avantage Rimouski

Claude Laroche, Philippe Couillard et Annie Fournier.

Commentaires

30 septembre 2018

Steeve

C'est le même qui a accepté sous la pression de son député de rdl d'enlever l'autoroute 20 pour celle de la 185. Ce fut la même chose dans plusieurs dossiers. Rimouski à beaucoup souffert du règne libéral au profit de rdl.

30 septembre 2018

Jovette Béchard

Mais c' est une blague, une farce , comment peut-il prétendre être le parti des régions avec autant d' aplomb lui qui n' avait qu' un seul but nous faire disparaître de la carte , il a coupé partout , dans tous les domaines , ce qu' il voulait c' était installer la pauvreté, le manque d' emplois pour mieux faire accepter les pipelines remplis du pétrole le plus sale au monde , les sables bitumineux de l, Alberta , ça n' a pas fonctionné et maintenant il nous offre exactement le même scénario saupoudré de ses même mensonges ( Les régions font partis de nos priorités ) voilà ce qu' il avait dit aux dernières élections , faut avoir du front tout l' tour de la tête pour venir nous assommer avec ses rengaines mensongères , je n' en reviens juste pas .

30 septembre 2018

yvan chouinard

Un député du côté du parti au pouvoir, voilà ce qu'il nous faut à Rimouski. Lorsqu'on est près du premier Ministre, il est possible d'influencer et c'est ce que Claude Laroche fera dès le 2 octobre.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média