Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

10 janvier 2019

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Une neige bien accueillie par les motoneigistes de La Mitis

©Photo Archives - L'Avantage Rimouski

Les récentes précipitations de neige font le bonheur des motoneigistes de la région.

HIVER. Les importantes précipitations connues ces jours-ci donnent un bon coup de pouce aux motoneigistes de La Mitis, alors que les sentiers se trouvant près du littoral avaient bien besoin de cet or blanc.

La saison de Club de motoneige de La Mitis a pris son envol à la mi-décembre, avant d’être ralentie par le redoux précédant la période des Fêtes. Le retour de la neige et du temps froid vient optimiser les conditions de sentiers.

« La 578, qui est un sentier le long du fleuve, n’était pas recommandable en début de saison en raison d’un manque de neige et il faut faire attention aux champs des agriculteurs. C’était un peu la même chose dans la partie nord de la Gaspésie. Sinon, dans le Haut-Pays, les conditions s’améliorent de beaucoup avec la neige que nous avons eue », observe le président du Club de motoneige de La Mitis, Raynald Gagnon.

La popularité de la motoneige se maintient dans La Mitis. Le Club compte sensiblement le même nombre de membres que l’an passé, soit environ 500. La relève semble également au rendez-vous, avec la venue de nouveaux adeptes. Le Club entretient 220 km de sentiers, desservant l’ensemble des municipalités de la MRC.

Aux portes de la Gaspésie

Le Club de motoneige de La Mitis se trouve dans une position enviable en matière touristique, étant aux portes de la Gaspésie. Chaque année, bon nombre de motoneigistes des quatre coins du Québec, des Maritimes et de la côte Est américaine y circulent dans leur parcours vers la péninsule. La construction d’un établissement hôtelier à Mont-Joli laisse entrevoir de belles possibilités pour les prochaines années.

« Avec la venue de l’hôtel, c’est certain que ça va amener du monde dans La Mitis. Récemment dans les sentiers, j’ai rencontré des gens de Granby et de Sherbrooke même s’il n’y avait pas beaucoup de neige. Il passe pas mal de monde ici pendant l’hiver », souligne M. Gagnon.

Après avoir complété il y a deux ans la construction d’une passerelle au coût de 175 000 $ dans le secteur de Saint-Damase et Baie-des-Sables il y a deux ans, le Club de motoneige de La Mitis caresse un autre projet, de plus grande ampleur. Celui-ci consiste à l’aménagement d’une passerelle sur la rivière Mitis, entre Saint-Octave et Saint-Joseph-de-Lepage. Il s’agit d’un projet majeur, considérant la largeur de la rivière à cet endroit, qui avoisine les 90 mètres. Il n’est toujours pas possible pour l’instant de chiffrer le projet. « Il est aussi encore trop tôt pour dire à quel moment ce projet pourrait se concrétiser », précise Raynald Gagnon.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média