Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

14 janvier 2019

Un colombarium pour garder l’église de Sainte-Blandine vivante

Le colombarium du Haut-Pays a été inauguré dimanche

Angéline Guimond, Karole Gagnon, vice-présidente de la Fabrique, Mario Dubé et Jean-Marc Fillion, à l’entrée du colombarium du Haut-Pays.

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Angéline Guimond, Karole Gagnon, vice-présidente de la Fabrique, Mario Dubé et Jean-Marc Fillion, à l’entrée du colombarium du Haut-Pays.

La communauté de Sainte-Blandine a trouvé une façon de sauvegarder son église, à l’heure où les églises se vident et ferment au Québec, en y construisant un colombarium de 127 cases.

 

Le colombarium du Haut-Pays a été inauguré dimanche par l’archevêque de Rimouski, Mgr Denis Grondin. Il pourra recevoir à terme 127 urnes de dimensions diverses, et il y aura possibilité de l’agrandir. « On pourrait monter à 300 cases. Nous avons pour le moment déjà une vingtaine de réservations. Le cimetière contient déjà trois colombariums extérieurs de 16 places tous remplis, on prévoit en installer un supplémentaire au printemps », explique le sacristain et directeur du colombarium et du cimetière de Sainte-Blandine, Mario Dubé.

La fabrique de Sainte-Blandine et le comité de relance ont mis sur pied ce projet avec la collaboration de l’architecte-designer rimouskois Jean-Marc Fillion, qui a utilisé les bancs d’église pour la conception des niches. M. Dubé précise que sur un espace de 780 places assises, 220 ont été retirées pour laisser place au colombarium et à une salle multifonctionnelle fermée, qui peut servir d’endroit de réunion ou à exposer les défunts.

Les travaux ont pris fin début décembre et ont impliqué la collaboration d’une soixantaine de bénévoles. « Les sœurs du Saint-Rosaire nous ont fourni 25 000 $, c’est avec ça qu’on a fait l’ouvrage. Les Sœurs, qui ont quitté Sainte-Blandine en 2018, ont été très impliquées avec les jeunes ici, elles ont animé la pastorale, monté des pièces de théâtre. »

 

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

La salle multifonctionnelle.

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Angéline Guimond et Karole Gagnon, entre la salle multifonctionnelle (à gauche) et le colombarium (à droite).

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Le columbarium dessert toute la population du Haut-Pays.

©Gracieuseté - Monika Bourgeois

Monseigneur Denis Grondin, Archevêque de Rimouski, a procédé à la coupure du ruban.

©Gracieuseté - Monika Bourgeois

Inauguration du colombarium du Haut-Pays dimanche.

Garder l’église vivante

La présidente de la fabrique de Sainte-Blandine, Angéline Guimond, affirme que le Conseil de Fabrique a dû se prendre en mains afin d’élaborer des solutions pour la pérennité de son église. « On ne pouvait pas faire autrement, l’église ne peut plus vivre toute seule. Elle a failli fermer, mais on n’a pas eu peur de sortir de l’argent de nos poches pour la réparer. Le chauffage a été changé, on a eu des dons pour réparer la toiture, on a aussi une loterie qui fonctionne très bien. »

L’église de Sainte-Blandine, qui accueille entre 75 et 150 personnes lors des célébrations, héberge également dans son sous-sol les bureaux de la SOPFIM (Société de protection des forêts contre les insectes et maladies) depuis près de trois ans, de mai à novembre. « Ça nous aide énormément. Ils avaient besoin d’un local pour centraliser leurs opérations. On loue aussi des locaux pour des fêtes, des baptêmes, le CPE a son local. »

Commentaires

14 janvier 2019

Martin Marquis

Ce même projet (columbarium et salle d'exposition) pourrait faire l'affaire de la Cathédrale, car le Cimetière de Rimouski avec la COOP funéraire se doivent de partager les profits communautaires pour aider ce monument patrimonial du centre-ville. On sait que les profits funéraires au cimetière explosent sans cesse aux détriments des églises qui n'ont presque plus de funérailles.

14 janvier 2019

Marilyne Morneau

Le 14 Janvier 2019 15: 42 PM Bonjour un simple mot pour vous dire merci de garder et prendre grand soin de cette magnifique église du village, la ou j'ai été élévée et ou mes parents y reposes au cimetière. Je veux réserver une place pour moi et mon mari dans le columbarium dans cette église alors me faire parvenir l'information comment procéder. Merci et encore une fois bravo a vous tous, Sincèrement

14 janvier 2019

Mario et Angeline Dubé

vous présentez au bureau de la fabrique de Sainte-Blandine ouvert le lundi am et Mercredi am de 9 h a 12 tel 418 735 2022

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média