Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

16 janvier 2019

Réal-Jean Couture - rjcouture2018@gmail.com

L’Océanic l’emporte 6-2 à Victoriaville

Ayant toujours son revers de 2-0 de samedi à domicile contre les Tigres, l’Océanic de Rimouski a remporté une victoire décisive de 6-2 à Victoriaville, profitant notamment d’une explosion de quatre buts rapides en 2e période.

Les Tigres ont profité de 6 avantages numériques et 2 ont profité. Tirant de l’arrière 1-5 en début de 3e, les Tigres marquent un 2e but en jeu de puissance avant que Frédérick Janvier ferme les livres avec son 3e de la saison, aidé de Jimmy Huntington à 18 :42, quelques instants après qu’olivier Garneau eu échappé une chance de compléter son chapeau.

QUAND LA VITESSE FAIT LA DIFFÉRENCE

« J’ai bien aimé notre vitesse ce soir. On a patiné avec beaucoup d’énergie et c’est en quelque sorte ce qui a fait la différence » d’analyser Serge Beausoleil après le match qui voit son équipe débuter un voyage de 4 matchs en 5 jours sur une bonne note. Quant à l’explosion de 4 buts rapides en deuxième, le Nic en chef indique que « on a utilisé notre vitesse pour déborder les défenseurs. On ne s’est pas bordé à vouloir tous les déjouer. On a mis la rondelle derrière eux. Nous avions une belle transition et notre vitesse ce soir a fait foi de tout. »

Lorsqu’il lui est demandé la différence entre le match de ce soir et celui de samedi, Serge Beausoleil est formel. « C’est carrément la vitesse. Notre vitesse d’exécution, notre vitesse tout court a fait foi de tout ce soir. » Sans oublier que l’attaque a été parfois loin d’être prévisible, alors que les tirs sur réception sont revenus dans l’équipe. « On avait plus de circulation devant le filet. Les gars ont fait amende honorable et ils étaient prêts pour ce match-là. »

Enfin, il faut s’interroger sur l’avantage numérique de l’Océanic qui n’a que 4 réussites en 27 chances, dans les 9 matchs joués depuis le retour de la pause de Noël. « Cela fait un bout qu’on a adressé ça. Notre deuxième vague travaille mieux que la première en ce moment et il s’agit de jouer un peu plus simplement. On est prévisible et ce sont des choses que les gars vont corriger. Je ne dirai pas que ça m’inquiète, mais ça m’agace un peu. »

ENFIN UN BUT CONTRE LES TIGRES

L’Océanic de Rimouski a offert une bonne première période à Victoriaville, offrant une meilleure opposition en profitant notamment de deux jeux de puissance. Une chose notable au dernier affrontement entre les deux équipes : le chiffre des lancers qui cachait le fait que la majeure partie des tirs étaient prévisibles.

Cette fois, Radim Salda y est allé de son 5e de la saison avec un puissant tir sur réception que le gardien Iacobo n’a pu bloquer. Jeffrey Durocher et Anthony Gagnon ont des passes sur ce but qui survient 18 secondes après la fin du deuxième avantage numérique de l’équipe. Ce même Salda était au cachot quand la 1re période s’est terminée  et il restera du temps à faire (42 secondes) en début de 2e période. Les quatre trios de l’Océanic ont eu du travail dans cette première.

4 BUTS EN 4:29

Profitant d’un jeu de puissance, les Tigres ont débuté la 2e période avec un beau but de Mikhail Abramov, son 6e de la saison après 18 secondes. C’est 1-1 lorsque l’Océanic écope de deux pénalités pour double échec et avoir lancé la rondelle dans les gradins. Les visiteurs jouent à court de deux hommes pendant 58 secondes, mais non seulement les Tigres ne marquent pas du tout dans leurs avantages numériques, mais verront les visiteurs prendre les commandes du match.

Et pas n’importe comment ! Une explosion de quatre buts en 4:29 minutes qui chasse le gardien Iacobo notamment. D’abord le 20e d’Alexis Lafrenière, sans aide, à 10:07. Puis Dmitry Zavgorodniy y va à deux reprises pour finalement marquer son 20e de la saison, aidé de Cédric Paré à 11:04. Olivier Garneau ajoute à 12:17 son 23e, qui signifie la fin de la soirée de Iacobo, aidé de Jimmy Huntington qui est partout sur la patinoire et Colten Ellis suite à un arrêt de son bouclier. Et à 14:46, Garneau ajoute son 24e, aidé de Lafrenière. Ce dernier reçoit toutefois un puissant tir de Massicotte qui semble l’atteindre à l’arrière de la jambe gauche et Lafrenière ne se relèvera qu’avec l’aide du thérapeute de l’équipe, avec 48 secondes à faire dans la période. Il sera intéressant de voir s’il reviendra en 3e. Les tirs dans cette période sont 11-8 pour Rimouski pour un total de 20-12 en 40 minutes.

PROLONGATION… Ne sont pas de l’alignement de l’Océanic pour le match de ce jour Eliott St-Pierre, D’Artagnan Joly et Christopher Inniss… Ne sont pas de l’alignement des Tigres pour le match de ce jour Mathieu Sévigny et Samy Paré, Dominic Cormier et Jordan Brière notamment… Le gardien débutant pour l’Océanic est Colten Ellis pour une 32e présence (18-11-2-0) et des moyennes de 2,43 et ,912 … Le gardien débutant pour les Tigres est Fabio Iacobo pour une 25e présence (5-14-2-0) et des moyennes de 3,52 et ,893… Les deux arbitres du match sont Nicolas Dutil (25) et Guillaume Labonté (17)… C’est un 6e match et dernier match en saison régulière cette saison entre les deux équipes. L’Océanic a gagné les quatre premiers matchs cette saison, à savoir 5-0 et 6-1 à Rimouski, de même que 3-1 et 4-1 à Victoriaville. L’Océanic a perdu le dernier match entre les deux équipes à Rimouski samedi dernier par 2-0... Après le match de ce soir, l’Océanic bénéficiera d’un jour dans match, pour se rendre à Blainville-Boisbriand pour son prochain match vendredi soir… Par la suite, l’Océanic sera à Gatineau samedi et dimanche pour sa seule visite de la saison en Outaouais. Deux matchs à l’affiche en moins de 24 heures… Alexis Lafrenière est toujours au 1er rang des pointeurs de l’Océanic avec 60 points dont 19 buts… Chez les Tigres, Simon Lafrance est le meilleur pointeur avec 40 points dont 19 buts… À l’étranger, Rimouski a un dossier de 12-5-3-0 et à domicile, les Tigres sont 11-8-2-1… En avantage numérique, Rimouski est 29,1 % en efficacité contre 16,6 % pour les Tigres… En désavantage numérique, Rimouski est efficace à 81,8 % contre 78,8 % pour Victoriaville…

INFORMATIONS… La direction des Remparts de Québec et du Centre Vidéotron, en collaboration avec les Anciens Nordiques, accueillaient mardi soir les Cyclones du Séminaire St-François pee-wee AAA pour un entraînement.  Ces derniers représenteront fièrement les Nordiques de Québec lors de la 60e édition du Tournoi international de hockey pee-wee qui se déroulera au Centre Vidéotron du 13 au 24 février prochain…   L’équipe qui représentera les Nordiques a été choisie à la fin du mois de novembre, à la suite d’un tournoi à la ronde qui s’est déroulé dans les semaines précédentes et qui opposait les trois équipes pee-wee AAA de la région de Québec.  Les Cyclones du Séminaire St-François ont terminé au 2e rang du tournoi, devenant automatiquement l’équipe sélectionnée pour représenter les Nordiques de Québec dans la classe AA-Élites… Les Screaming Eagles du Cap Breton annoncent que leur nouveau president, Gerard Shaw, exercera aussi le rôle de gouverneur, représentant l’équipe auprès de la ligue. À cette fonction, il prend la relève de Richard Morency, qui exerçait cette fonction depuis près de 20 ans… Les Remparts ont finalement gagné 4-2 la suite et fin du match suspendu il y a quelques semaines à Gatineau. Suite et fin du match : lundi soir à Gatineau… Deux matchs étaient disputés mardi soir dans la LHJMQ alors que les Voltigeurs de Drummondville ont eu raison des Tigres de Victoriaville 7-1 sur la glace des Voltigeurs. Aussi, devant 1 410 personnes au Centre Henry-Leonard, le Drakkar de Baie-Comeau revient de l’arrière et gagne 4-3 sur l’Armada de Blainville-Boisbriand pour un 8e gain de suite… Avant les matchs de ce mercredi soir, Rimouski est au 6e rang de la conférence de l’EST tandis que Victoriaville est au 7e rang de la conférence de l’OUEST… Ainsi, si les séries débutaient tout de suite, Rimouski affronterait Halifax sans en avoir l’avantage de la glace, pas plus que des Tigres qui affronteraient les Voltigeurs…

STATISTIQUES DU MATCH

But Rimouski             1 – 4 – 1 = 6

But Tigres                   0 – 1 – 1 = 2

Lancers Rimouski       9 – 11 – 6 = 26

Lancers Tigres            4 – 8 – 8 = 10

Lancers dangereux     15 – 8 Rimouski

Mise en jeu                 30 – 26 Tigres

Mise en échec             16 – 14 Rimouski

Jeu de puissance         0 / 2 RIM et 2 / 6 VIC

Assistance                  1 828 personnes

Étoiles : Olivier Garneau RIM, Alexis Lafrenière RIM et Mikhail Abramov VIC

Multi points Rimouski : Alexis Lafrenière (1-1), Jimmy Huntington (0-2) et Olivier Garneau (2-0)

Prochain match Rimouski : vendredi 19 h 30 à Blainville-Boisbriand

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média