Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

24 janvier 2019

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

La maternelle 4 ans fait son entrée à Rimouski

Gaston Rioux et la future directrice de la nouvelle école, Marie-Hélène Gagné.

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Gaston Rioux et la future directrice de la nouvelle école, Marie-Hélène Gagné.

La nouvelle école qui sera construite à Rimouski, en partenariat avec l’organisme québécois LAB-École, devra prévoir de l’espace supplémentaire pour de nouvelles classes de maternelle 4 ans.

La directive ministérielle est tombée hier (mercredi) après-midi sur le bureau de la Commission scolaire (CS) des Phares, juste avant l’« assemblée de cuisine » qui a permis de présenter tout le projet de nouvelle construction à près de 130 personnes hier soir à Rimouski.

Il s’agit d’une promesse électorale phare de François Legault et de son parti, la Coalition avenir Québec (CAQ). « Le ministère de l’Éducation veut s’assurer que les nouvelles écoles aient de la place pour les maternelles 4 ans, ce qui n’était avant absolument pas prévu dans le projet », explique le président de la CS, Gaston Rioux.

Il souligne que la directive s'adresse uniquement aux projets de construction et que les écoles de Rimouski sont a pleine capacité, mais que sur le territoire de la CS, en périphérie de Rimouski, certaines écoles pourrainet posséder des locaux pour accueillir une maternelle 4 ans.

Publicité

Défiler pour continuer

Le président se dit toutefois surpris par les propos du ministre de la Famille cette semaine. Mathieu Lacombe a en effet expliqué dans certains médias, que son gouvernement ne souhaite par implanter de maternelles 4 ans à tous les coins de rue, et que celles-ci ne doivent pas entrer en compétition avec les Centres de la petite enfance (CPE) : « Les deux font face à la même clientèle. A Rimouski, on est bien desservi par les CPE. Alors on a une inquiétude, mais on doit se soumettre à la directive. »

25 locaux

Les plans de la future école ne sont pas encore élaborés, puisqu’un concours d’architecture va être lancé pour ce faire et selon M. Rioux, le terrain prévu pour l’école, au coin de l’avenue Léonidas sud et de la rue et Anne-Hébert, est suffisamment grand : « Au départ, on parlait de trois classes de préscolaire 5 ans, 18 classes de la 1e à la 6e année. Avec la population du quartier alentours, on peut penser à des besoins de quatre locaux pour le préscolaire 5 ans, et étant donné le ratio, on serait probablement obligés d’ajouter quatre classes, ce serait une école de 25 locaux. On adhère à ça, en autant que les budgets viennent avec. »

La nouvelle étant toute fraîche, M. Rioux n’était pas encore en mesure de chiffrer le coût des locaux supplémentaires à prévoir pour les maternelles 4 ans. « Tout cela va être déterminé par notre personnel des ressources matérielles. » Pour ce projet de construction, le gouvernement avait déjà annoncé un appui financier de 17,9 M$.

Commentaires

24 janvier 2019

Joyce Desmarais

Vous dites bien servit CPE ? Mon petit fils est en attente d’une place depuis 3 ans ! Les sites web sont remplit de parents qui ne trouvent pas de garderie.

25 janvier 2019

Dominique

Bonjour j’aimerais savoir si cela démarreras en septembre prochain? Merci

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média